L’UE a convaincu les USA de modifier le projet de sanctions antirusses

L'Union Européenne a réussi à convaincre les États-Unis de faire un nombre important de changements dans le projet de sanctions contre la Russie. Cependant, l'inquiétude demeure, a déclaré Martin Schaefer, porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères.

Le collège des commissaires de l'Union européenne s'est réuni mercredi pour discuter de l'intention américaine d'adopter des sanctions contre Moscou. Selon le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères Martin Schaefer, l'UE a réussi à convaincre les États-Unis de faire des changements importants dans le projet de sanctions antirusses. 

«Au cours de ces quatre dernières semaines, nous — le gouvernement allemand, la Commission européenne, l'UE — avons présenté nos arguments. (…) Le texte du projet de loi adopté a été considérablement amélioré par rapport à ce que nous avions pu voir il y a quatre ou six mois», a déclaré Martin Schaefer.

Selon l'homme politique, il est inadmissible d'effectuer une politique industrielle «sous couvert de sanctions».

Donald Trump - Sputnik Afrique
Trump serait obligé d’adopter les sanctions antirusses
La Chambre basse du Congrès des États-Unis a adopté mardi à une quasi-unanimité de nouvelles sanctions contre la Russie, un projet qui provoque la colère de Moscou mais aussi de l'Europe, car il permettrait de sanctionner des entreprises européennes.

Le texte, adopté par 419 voix contre trois, doit maintenant être approuvé par le Sénat et promulgué ou non par le Président. On ignore pour le moment la date du vote à la Chambre haute.

Auparavant, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker avait appelé à envisager d'urgence des mesures de rétorsion à l'encontre des États-Unis dans l'éventualité où de nouvelles sanctions seraient adoptées contre la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала