Pourquoi Kim Jong-un a-t-il disparu durant deux semaines?

© Sputnik . Ilya Pitalev  / Aller dans la banque de photosПраздничные мероприятия, посвященные 105-й годовщине со дня рождения Ким Ир Сена, в КНДР
Праздничные мероприятия, посвященные 105-й годовщине со дня рождения Ким Ир Сена, в КНДР - Sputnik Afrique
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un est apparu en public après deux semaines d’absence. La raison? Les préparatifs à un nouveau tir d’essai, estime la chaîne japonaise NHK.

Le journal Rodong Sinmun a publié vendredi des photos de Kim Jong-un et de la direction de l'armée. La photo a été prise le 27 juillet, date de l'anniversaire de la fin de la guerre de Corée. Au cours de la cérémonie, le leader coréen a exprimé sa confiance dans le fait que «tous les militaires et la jeune génération hériteront de l'esprit de défense de la patrie».

Лидер КНДР Ким Чен Ын приветствует людей перед пуском баллистической ракеты среднего радиуса действия Хвасон-10 - Sputnik Afrique
Kim Jong-un récompense les créateurs du Hwasong-14 avec un livre de ses citations
La chaîne japonaise NHK a remarqué qu'avant la fête du 27 juillet, Kim Jong-un n'a pas fait d'apparition publique pendant deux semaines. Selon la chaîne, cette longue absence du dirigeant nord-coréen aurait été liée à la nécessité de sa présence personnelle sur le site de préparation au lancement de missiles.

Des experts américains, japonais et sud-coréens étaient convaincus que la Corée du Nord préparait un nouveau tir d'essai à l'occasion de l'anniversaire de la fin de la guerre de Corée. Cependant, le lancement n'a pas été réalisé, probablement du fait de possibles dysfonctionnements lors de la phase initiale.

la Corée du Nord - Sputnik Afrique
Pyongyang célèbre 67 ans de guerre de Corée, Séoul renforce l’alliance avec les USA
La Corée du Nord a annoncé le 4 juillet avoir lancé avec succès un missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-14, affirmant désormais avoir la capacité de frapper un objectif dans n'importe quelle partie du monde. L'essai a été supervisé par le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, selon la Télévision centrale coréenne. La Corée du Nord affirme également que le missile avait atteint une altitude de 2.802 km et volé sur une distance de 933 km.

Pourtant, selon les données du ministère russe de la Défense, la fusée nord-coréenne a atteint une altitude de seulement 535 kilomètres et parcouru une distance d'environ 510 kilomètres avant de tomber dans la partie centrale de la mer du Japon. La Russie a donc pu établir qu'il s'agissait d'un engin de moyenne portée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала