Sanctions, vous dites? Les USA prônent la coopération avec la Russie

© AFP 2022 NICHOLAS KAMM Rex Tillerson
Rex Tillerson - Sputnik Afrique
Suite à l'adoption par le Sénat américain du projet de loi portant sur de nouvelles sanctions antirusses, les États-Unis espèrent toutefois pouvoir continuer de coopérer avec la Russie sur les questions mondiales majeures… et que les mesures restrictives à l’encontre de Moscou ne seront plus nécessaires.

Deux jours après l'adoption par le Sénat américain du projet de loi portant sur de nouvelles sanctions antirusses et la riposte décisive de la partie russe, Washington déclare espérer avoir la possibilité de poursuivre la collaboration avec la Russie, selon le secrétaire d'État américain Rex Tillerson.

M.Tillerson a également ajouté que les mesures restrictives frappant Moscou n'étaient rien d'autre que la volonté des États-Unis de voir les démarches de la Russie visant à améliorer les relations russo-américaines.

«Le vote quasi unanime au Congrès sur le projet de loi concernant les sanctions démontre le désir des Américains de voir que la Russie prenne des mesures pour améliorer les relations avec les États-Unis. Nous espérons que la coopération avec la Russie sur les questions mondiales importantes sera poursuivie et que les sanctions introduites ne seront plus nécessaires», selon Rex Tillerson.

Rappelons que le Sénat américain a approuvé jeudi le projet de loi portant sur de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump, qui pourrait toutefois y poser son veto.

En réponse à l'adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou interdira à l'ambassade américaine l'accès à ses deux sites situés à Moscou.

Berlin - Sputnik Afrique
Sondage: les Allemands rejettent les nouvelles sanctions antirusses des USA
En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis. La riposte du ministère des Affaires étrangères aux sanctions a obtenu le feu vert du Président russe, a confirmé le porte-parole du Kremlin.

Le ministère russe des Affaires étrangères n'a pas précisé le nombre exact des personnes obligées de quitter le territoire russe, mais d'après lui la mesure viserait environ 700 employés. Toujours selon lui, la décision de Moscou s'inscrit dans le cadre du droit international.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала