Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump «coincé» par le projet de loi sur les sanctions antirusses

© REUTERS / Brian SnyderCampaign chairman John Podesta watches from the edge of the stage during a campaign rally with U.S. Democratic presidential nominee Hillary Clinton (not pictured) at Heinz Field in Pittsburgh, Pennsylvania, U.S. (File)
Campaign chairman John Podesta watches from the edge of the stage during a campaign rally with U.S. Democratic presidential nominee Hillary Clinton (not pictured) at Heinz Field in Pittsburgh, Pennsylvania, U.S. (File) - Sputnik France
S'abonner
Selon le démocrate américain John Podesta, Donald Trump n’aura pas d’autre choix que signer le nouveau projet de loi sur les sanctions contre la Russie.

L'ancien chef du QG de la campagne électorale de la candidate des démocrates Hillary Clinton, John Podesta, a déclaré que le Président américain Donald Trump, rival de Mme Clinton à l'époque de la campagne électorale, est coincé par le projet de loi sur les sanctions antirusses adopté par le Congrès.

Satisfait par le fait que le Congrès a adopté de nouvelles mesures à une majorité écrasante, M.Podesta, a affirmé, lors d'une interview à la chaîne ABC, qu'il était «content que le Président soit coincé» et devrait alors signer le projet de loi.

US President Donald J. Trump delivers his first address to a joint session of Congress from the floor of the House of Representatives in Washington, DC, USA, 28 February 2017 - Sputnik France
Sanctions: «Trump essuiera une défaite politique et personnelle» s'il cède au Congrès
Le Sénat américain a approuvé jeudi la proposition de loi portant sur de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Vendredi, des représentants de la Maison-Blanche ont annoncé que Trump signerait ce document.

Le nouveau projet de loi impose de grandes restrictions au Président concernant la possible levée des sanctions sans approbation du Congrès. Ainsi, cela limite considérablement la liberté d'action du Président américain dans le domaine de la politique extérieure.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала