Industrie automobile: les Allemands ne croient plus au «Made in Germany»

© AP Photo / Christof StacheThe March 11, 2008 file photo shows new Audi cars presented during the annual press conference in Ingolstadt, southern Germany
The March 11, 2008 file photo shows new Audi cars presented during the annual press conference in Ingolstadt, southern Germany - Sputnik Afrique
Plus de la moitié des Allemands ne font pas confiance à l’industrie automobile nationale, révèle un sondage réalisé par l’Institut Emnid. Selon le ministre allemand des Transports, cette situation menace l’image des produits estampillés «Fabriqué en Allemagne».

Un sondage réalisé par l'Institut Emnid à la demande du journal Bild am Sonntag nous apprend que 53% des Allemands ne font plus confiance aux entreprises automobiles de leur pays.

Volkswagen - Sputnik Afrique
Environnement: mais qui Volkswagen veut-il tromper?
Seuls 5% des personnes interrogées considèrent les géants automobiles VW, Audi, BMW et d'autres comme encore dignes de confiance. Selon 39% des sondés, ces entreprises «peuvent plus ou moins bénéficier de confiance», alors que 3% n'ont pas d'opinion sur la question ou n'y ont pas répondu.

Par ailleurs, le contrôle de l'industrie par les autorités allemandes a été largement salué par les sondés: 75% d'entre eux se sont prononcés pour la réaction stricte dont le gouvernement a fait preuve à l'annonce de la violation des obligations et des règles par les fabricants.

Dans le même temps, le sujet de passage aux voitures électriques a été traité sans enthousiasme: la majorité absolue des personnes interrogées a désapprouvé l'introduction par le gouvernement de délais précis pour l'interdiction des ventes des véhicules essence et diesel. 500 personnes ont pris part au sondage.

Interviewé par Bild am Sonntag, le ministre fédéral allemand des Transports Alexander Dobrindt a déclaré que le manque de confiance des citoyens de son pays à l'égard des entreprises automobiles menace l'image des produits estampillés «Made in Germany» (Fabriqué en Allemagne). Selon le ministre, l'industrie doit corriger les erreurs commises si elle veut restaurer la confiance de ses consommateurs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала