Renvoi de diplomates US: le droit de sélection revient à Washington

© Sputnik . Grigory Sysoev / Aller dans la banque de photosПресс-секретарь Президента России Дмитрий Песков на саммите G20
Пресс-секретарь Президента России Дмитрий Песков на саммите G20 - Sputnik Afrique
C'est à Washington de décider qui devra rester en Russie après les renvois de diplomates américains décidés par Moscou, selon le porte-parole du Kremlin.

Les États-Unis devront décider eux-mêmes quels diplomates et employés des missions diplomatiques américaines resteront en Russie et lesquels devront quitter le pays, a déclaré aux journalistes le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.

«Ce sera aux États-Unis de faire la sélection. Hier, lorsque Poutine a évoqué le renvoi, il avait en vue les diplomates et le personnel technique. Naturellement, il ne s'agit pas que de diplomates, il n'y a pas un aussi grand nombre de diplomates. Il s'agit de diplomates et de personnes ayant un statut non diplomatique, ainsi que de personnel russe qui travaille dans les missions», a répondu le porte-parole interrogé à la question de savoir qui devrait désigner les personnes devant quitter la Russie.

Международный научно-экспертный форум Примаковские чтения - Sputnik Afrique
La riposte russe aux sanctions US rétablit l'équilibre entre les parties

Après l'adoption par le Sénat américain de nouvelles sanctions antirusses, le Président russe a enjoint à 755 diplomates états-uniens de quitter la Russie, ajoutant que Moscou disposait d'un large éventail de mesures pour répondre aux États-Unis mais n'entendait pas pour l'heure en appliquer d'autres.

Le Sénat américain a approuvé jeudi la proposition de loi portant sur de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump, qui pourrait toutefois y poser son véto.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала