L’Accord de Paris sur le climat renforcera les antagonismes entre les USA et l’UE

© AP Photo / Carolyn KasterWashington
Washington - Sputnik France
La tension ne cessera de monter entre l’Union européenne et l’administration américaine, alors que cette dernière a officiellement notifié à l’Onu son intention de sortir de l’Accord de Paris sur le climat, a indiqué à Sputnik Andreï Souzdaltsev, expert au sein du Conseil russe pour les affaires étrangères.

L'Onu - Sputnik France
Climat : les USA officialisent à l’Onu leur retrait de l’accord de Paris
L'Union européenne et les États-Unis sont voués à faire face à des contradictions, qui s'aggraveront au fur et à mesure, à cause de la décision du Président américain de se retirer de l'Accord de Paris sur le climat, a fait savoir à Sputnik Andreï Souzdaltsev, expert au sein du Conseil russe pour les affaires étrangères.

D'après lui, cette démarche suscite le mécontentement de l'UE puisque «ils se retrouvent repoussés, coincés dans un secteur où il est plus difficile pour eux de travailler».

En outre, selon l'expert, on oblige les membres de l'organisation supranationale à acheter du gaz américain en sanctionnant les entreprises énergétiques russes.

«Cela veut dire que leurs dépenses augmentent, notamment à cause de décisions de Washington. Alors, ça sera un processus de négociations difficile. À mon avis, les problèmes entre Bruxelles et Washington s'aggraveront.»

Mohammed Barkindo - Sputnik France
Secrétaire général de l’OPEP: l’Accord de Paris sur le climat ne sera pas revu
En outre, selon M.Souzdaltsev, il s'agit d'une question financière, car la sortie des États-Unis de l'accord sur le climat contribuera à renforcer la compétitivité de l'économie américaine. Et comme l'UE s'est engagée à l'appliquer, les pays membres seront confrontés à de lourdes dépenses.

«Alors, c'est une question de concurrence», a-t-il souligné.

Le ministre russe des Ressources naturelles et de l'Environnement, Sergueï Donskoï, a, quant à lui, jugé sur son compte Facebook que la décision du gouvernement américain était une grosse erreur.

«C'est une erreur monstrueuse!!! Trump a effectivement fait avorter l'accord de Paris, en excluant les États-Unis, un acteur majeur», lit-on sur Facebook.

Les États-Unis ont confirmé par écrit aux Nations unies leur intention de se retirer de l'Accord de Paris sur le climat, mais comptent continuer à participer aux négociations internationales, a fait savoir le département d'État ce vendredi 4 août. Washington participera notamment à la prochaine conférence climatique annuelle de l'Onu, la COP23, qui se tiendra en novembre à Bonn, en Allemagne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала