Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Ukraine n'exclut pas d'être techniquement incapable de faire transiter le gaz russe

© Sputnik . Alexander Mazurkevich / Aller dans la banque de photosГазовая компрессорная станция "Укртрансгаз" в городе Боярка
Газовая компрессорная станция Укртрансгаз в городе Боярка - Sputnik France
S'abonner
Conséquence de l'absence d'investissements de la part du groupe gazier ukrainien Naftogaz, le système de gazoducs du pays pourrait se retrouver inapte à faire transiter le gaz russe.

L'opérateur de gazoducs ukrainien Ukrtransgaz pourrait s'avérer incapable d'assurer le transit du combustible bleu russe par le territoire national et ce pour des raisons techniques liées au refus du groupe Naftogaz d'investir dans le système de transport gazier du pays, a déclaré le ministre ukrainien de l'Énergie Igor Nassalik.

Rappelons que l'administration d'Ukrtransgaz avait récemment accusé Naftogaz de ne pas s'intéresser aux investissements dans le système de gazoducs du pays en raison du risque de construction par la Russie de pipelines gazières contournant l'Ukraine.

«Ici, je soutiens Ukrtransgaz dans sa vision. Je juge comme étant brouillonne la politique de Naftogaz concernant le système de transport. Ils ont fait une croix dessus une fois pour toutes. […] Qui plus est, avec une telle position de Naftogaz, il se peut que Ukrtransgaz ne sera pas prêt à transporter le gaz pour des raisons techniques», a souligné le ministre à l'antenne de la télévision nationale.

«Si c'est le cas et qu'il n'y est pas prêt, ce sera une catastrophe», a conclu M.Nassalik.

Des tubes pour le TurkStream - Sputnik France
Turkish Stream: 50km du gazoduc déjà construit par Gazprom
L'opérateur Ukrtransgaz transporte annuellement entre 50 et 60 milliards de mètres cubes de gaz naturel destiné aux consommateurs ukrainiens. En outre, il assure le transit du gaz russe vers 20 pays du Vieux continent.

La Russie projette de lancer en 2018 la construction du gazoduc Nord Stream 2 qui doit relier la Russie à l'Allemagne par la mer Baltique. Long de 1 220 km et capable de transporter 55 milliards de m3 par an, il sera complémentaire du gazoduc existant South Stream. Outre Nord Stream 2, la Russie est impliquée dans la mise en œuvre du projet Turkish Stream. Les trois gazoducs achemineront le gaz en Europe en contournant l'Ukraine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала