Une statue d'un soldat confédéré déboulonnée aux États-Unis

© Screenshot/Derrick Lewis Statue d'un soldat confédéré déboulonnée en Caroline du Nord
Statue d'un soldat confédéré déboulonnée en Caroline du Nord - Sputnik France
Lundi 14 août, des protestataires ont déboulonné une statue d'un soldat confédéré à Durham, en Caroline du Nord.

Des participants à une action contre le racisme et le nazisme à Durham, en Caroline du Nord, ont renversé la statue d'un soldat de l'époque de la guerre de Sécession aux États-Unis.

Selon WNCN, une chaîne de télévision locale, les protestataires ont d'abord scandé «Non au Ku Klux Klan! Non au fascisme!» avant de renverser le monument à l'aide d'une corde.

La statue détruite avait été érigée devant le bâtiment de la municipalité locale en 1924 et portait l'inscription «États confédérés d'Amérique».

«De tels monuments sont parsemés partout dans le pays, il faut les retirer», a déclaré un organisateur de l'action qui fait écho aux manifestations de Charlottesville (Virginie) du week-end dernier.

Rescue personnel help injured people after a car ran into a large group of protesters after a white nationalist rally in Charlottesville, Va., Saturday, Aug. 12, 2017. - Sputnik France
Charlottesville: des sénateurs US dénoncent un «acte de terrorisme intérieur»
Samedi 12 août, Charlottesville a été le théâtre d'affrontements entre des militants d'extrême-droite et des antiracistes. Un véhicule a foncé sur un groupe d'opposants au rassemblement nationaliste, faisant un mort et une trentaine de blessés.

Les échauffourées de Charlottesville ont poussé les autorités de Virginie à décréter l'état d'urgence pour mettre un terme aux violences.

La droite radicale et identitaire américaine, comprenant également des néo-nazis et des membres du Ku Klux Klan, manifestait son mécontentement suite au retrait d'une statue du général Robert Lee, le chef des armées sudistes lors de la guerre de Sécession (1861-1865). Vivant en Virginie, il dirigeait plusieurs armées de la Confédération, dont le régime était favorable à l'esclavage. Pourtant, le général Lee lui-même était opposé à l'esclavage.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала