Lance-roquettes et explosifs: une cache d’armes découverte à Saint-Denis

Lors d'une perquisition dans la cité Jacques-Duclos à Saint-Denis, la police a découvert de la drogue, du matériel de police ainsi que plusieurs armes dont un lance-roquettes anti-char et des explosifs. Deux suspects ont été mis en examen.

À la fin de la semaine dernière, les policiers ont saisi un lance-roquettes, des explosifs, du matériel de police et plusieurs kilos de cannabis dans un local à vélo de la cité Jacques-Duclos à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), a révélé le Parisien.

«Un lance-roquettes antichar de marque américaine, trois pains de tolite, un explosif d'une grande puissance, des munitions de calibre 12 et 9 mm et deux fusils à pompe aux crosses et canons sciés. Ils ont également mis la main sur 40 kg de résine de cannabis, 10.000 euros, et du matériel de police: gyrophares, gilets pare-balles etc…», précise le journal.

La police française - Sputnik France
L’auteur présumé de l’attentat de Barcelone pourrait être en France
Les enquêteurs ont interpellé deux hommes, âgés de 30 et 40 ans. Ils ont été mis en examen, samedi soir à Paris, «pour trafic d'armes et de stupéfiants». Les suspects sont accusés d'avoir fourni des armes aux «nouveaux braqueurs des quartiers sensibles de la région parisienne» depuis le début de l'année à Saint-Denis, écrit Le Parisien.

Suite aux interrogatoires, le principal suspect a reconnu être le propriétaire de l'arsenal et de la drogue, sans fournir de détails sur ses clients et ses fournisseurs. «Le second suspect s'était approprié le local vélo et jouait le rôle de la "nourrice". Il soutient qu'il était, plus ou moins, contraint de fournir cet espace à son complice. L'enquête se poursuit», raconte le journal.

Selon le journal, la cité Jacques-Duclos est connue pour être un haut lieu du trafic de cannabis, du crack et maintenant de l'héroïne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала