Menacé par des codétenus, l'un des suspects de l'attentat de Barcelone demande protection

Pendant qu'il est incarcéré en application de la décision de la justice espagnole, Driss Oukabir, suspecté d'être lié à l'attentat sanglant de Barcelone du 17 août, reçoit des menaces de la part de ses codétenus. Le terroriste présumé demande déjà une protection supplémentaire.

Les prisonniers menacent d'exécuter le terroriste présumé Driss Oukabir suspecté d'être lié à l'attentat sanglant de Barcelone du 17 août, annonce le journal El Pais se référant à des sources dans la police et le pénitencier.

«On va te broyer quand tu sortiras dans la cour », crient les prisonniers, selon le journal.

Les sources indiquent également que Driss Oukabir est maintenu en isolement et demande une protection supplémentaire en raison de ces menaces.

Bougies en hommage aux victimes de l'attentat de Barcelone - Sputnik France
Les terroristes planifiaient des attaques plus importantes en Espagne
Le juge Andreu avait décidé mardi de maintenir en détention Mohamed Houli Chemlal et Driss Oukabir pour meurtre et appartenance à une organisation terroriste.

En application de la décision de la justice espagnole, la garde à vue d'un troisième, Salh El Karib, auteur de l'attaque à Ripoll, sera prolongée; le quatrième suspect, Mohamed Aalla, est remis en liberté, a annoncé Reuters citant les sources judiciaires.

Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d'intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, faisant au total 15 morts et une centaine de blessés dans le cœur touristique de Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils.

Le groupe djihadiste Daech a revendiqué dans la soirée du jeudi 17 août soir l'attentat de Barcelone tandis que l'attaque de Cambrils n'avait toujours pas été revendiquée le lendemain matin, bien que la police ait établi un lien entre les deux attentats.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала