L’armée russe a testé un nouveau mode de communication codée en Syrie

© Sputnik . Alexey Kudenko / Aller dans la banque de photosRussian serviceman establishing communication at the command house during the large-scale strategic exercises
Russian serviceman establishing communication at the command house during the large-scale strategic exercises - Sputnik France
Comme le système de communication par téléphone fixe a été pratiquement détruit en Syrie au cours des hostilités, les militaires russes ont monté un réseau de communication par satellite.

Idlib - Sputnik France
Syrie: près de 9.000 combattants d’Al-Nosra cherchent à s’emparer de la province d’Idlib
Les militaires russes ont testé en Syrie un nouveau mode de communication cryptée, a fait savoir ce vendredi le chef du département des communications des Forces armées russes Khalil Arslanov.

«Dans le cadre de l'opération militaire en Syrie, nous avons pour la première fois testé et mis en place un nouveau mode de communication cryptée impliquant les réseaux des opérateurs étrangers», a-t-il indiqué.

Selon ce responsable, le système a permis au commandement des Forces armées russes de mener des négociations téléphoniques avec des membres de la coalition, alors que les militaires ont eu la possibilité de s'entretenir avec leurs proches.

En Syrie, le système de communication par téléphone fixe a été partiellement détruit au cours des hostilités, a indiqué le général.

Ситуация в сирийском городе Дейр-эз-Зор - Sputnik France
Les zones de désescalade ont stabilisé la situation dans le sud et le centre de la Syrie
«La partie qui restait en fonctionnement ne répondait pas aux besoins des militaires à cause de sa capacité de trafic et la composante destinée à l'utilisation sur le terrain était presque totalement inutilisable», a-t-il ajouté. La transmission par fil et le système radio à partage de ressources constituaient alors les principaux moyens de communication au sein des forcés armées syriennes dont 90% des communications étaient assurées par ce moyen.

Un important nombre de lignes de communications ont été détruites lors des défaites des troupes gouvernementales à Palmyre, à Deir ez-Zor et à Idlib.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала