Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kurdistan irakien: mise en garde turque contre la tenue du référendum

© Sputnik . Dmitri Vinogradov / Aller dans la banque de photosForces armées du Kurdistan irakien
Forces armées du Kurdistan irakien - Sputnik France
S'abonner
Lors d’une visite officielle à Bagdad, le chef de la diplomatie turque Mevlüt Çavuşoğlu a mis en garde les autorités du Kurdistan contre la tenue, prévue en septembre, du référendum sur sa sécession de l’Irak. Hadee Jalo Maree, directeur du Centre irakien des décisions politiques, a commenté la situation pour Sputnik.

Le ministre turc des Affaires étrangères est arrivé à Bagdad après la visite du chef d'état-major iranien à Ankara où ce dernier avait rencontré le Président de la Turquie et signé un accord militaire, a rappelé à Sputnik Hadee Jalo Maree.

Des Kurdes de Syrie  brandissent les drapeaux du Kurdistan - Sputnik France
Le référendum au Kurdistan irakien serait-il une invitation à la guerre pour Ankara?

«Cet accord a rendu plus probables une opération militaire conjointe contre le Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK) dans le nord de l'Iran, ainsi qu'une campagne militaire turque contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK)», a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que la menace militaire que font peser l'Iran et de la Turquie sur ces deux organisations n'était pas le seul problème du Kurdistan.

drapeau du Kurdistan - Sputnik France
Incertitude quant à la tenue du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien

«Les Etats-Unis ont assuré le gouvernement irakien qu'ils soutenaient son idée de s'opposer à la tenue de ce référendum dans les semaines à venir», a rappelé l'expert.

Et de résumer que le dirigeant du Kurdistan irakien Massoud Barzani devait adopter des mesures pour sortir de cette situation difficile alors que les Kurdes insistaient toujours sur la tenue du référendum comme prévu en septembre, et que la Turquie, l'Irak, l'Iran et la Syrie étaient prêts à l'empêcher tant politiquement que militairement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала