Donetsk prêt à transmettre les dépouilles du crash du MH17 aux Pays-Bas

© Sputnik . Max Vetrov / Aller dans la banque de photosDrapeau de Donetsk
Drapeau de Donetsk - Sputnik France
Le parquet général de la République populaire de Donetsk s’est déclaré prêt à transmettre aux Pays-Bas les dépouilles découvertes sur le lieu du crash du Boeing de la Malaysia Airlines, survenu en 2014, dans l’est de l’Ukraine.

Les dépouilles découvertes sur le site de la catastrophe aérienne du Boeing de la Malaysia Airlines, qui a eu lieu en juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine, seront transmises par le parquet général de Donetsk aux Pays-Bas. Cette intention fait suite au reportage publié au mois de juillet par le correspondant américain Patrick Lancaster sur la découverte des dépouilles d'éventuelles victimes du crash, d'après le message officiel publié sur le site du parquet général de Donetsk.

Lieu du crash du vol MH17 - Sputnik France
Crash du MH17: la Russie remet de nouvelles données au groupe d'enquête

Le message du parquet général indique également qu'ils sont prêts à «contribuer inconditionnellement à l'enquête internationale suite à cette affaire» et de transmettre aux Pays-Bas les dépouilles d'une manière légale, afin qu'elles soient examinées et fassent partie des preuves de l'enquête.

Il a été d'ailleurs signalé que les collaborateurs du parquet général avaient déjà examiné les dépouilles:

«Les résultats de l'expertise ont montré qu'une partie des dépouilles peuvent être des restes humains.»

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé dans le Donbass (est de l'Ukraine) le 17 juillet 2014, faisant 298 morts, en majorité des Néerlandais.

Поисковые работы на месте крушения малайзийского лайнера Boeing 777 в районе Шахтерска - Sputnik France
Avocat allemand: «l’Ukraine est responsable du crash du MH17»
Les expériences grandeur nature menée par le consortium russe Almaz-Anteï, producteur des missiles sol-air Bouk, démontrent que le Boeing malaisien a été abattu depuis le territoire contrôlé par l'armée ukrainienne.

Comme le Président russe l'a affirmé dans un des entretiens au réalisateur américain Oliver Stone, Washington ne dévoilera jamais les données sur le MH17 si ces informations vont à l'encontre de leur position selon laquelle l'avion s'est écrasé par la faute des insurgés du Donbass.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала