11 civils tués, plusieurs blessés dans un raid de la coalition US dans le nord-est syrien

Plus d'une dizaine de civils ont perdu la vie ces dernières 24 heures dans des bombardements de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, a déclaré le ministère russe de la Défense. Certains blessés restent dans état critique, aussi le bilan actuel est-il susceptible d'augmenter.

En l'espace de ces dernières 24 heures, au moins 11 civils ont été tués et plusieurs autres blessés dans des frappes de la coalition antiterroriste dirigée par les États-Unis, a affirmé lundi dans un communiqué le ministère russe de la Défense. Le raid a été réalisé dans le nord-est de la Syrie.

«Au moins 11 civils ont trouvé la mort et plusieurs autres ont reçu des blessures dans une frappe de l'aviation de la coalition dirigée par les États-Unis contre les zones contrôlées par Daech à Raqqa. Le nombre de morts peut encore augmenter vu l'état critique de certains blessés», a précisé le ministère.

A convoy of Islamic State fighters and their families begin to depart from the Lebanon-Syria border zone in Qalamoun, Syria August 28, 2017. - Sputnik France
La coalition US bloque dans le désert syrien le convoi de Daech parti du Liban
La coalition internationale anti-Daech a récemment reconnu sa responsabilité dans la mort de 61 nouvelles victimes civiles tuées par accident au cours d'opérations aériennes en Syrie et en Irak. Au total, le nombre de civils tués par la coalition depuis le début du conflit, en août 2014, s'établit à 685, selon cette dernière.

L'attaque la plus meurtrière s'est produite lors d'un raid mené le 14 mars contre une position de Daech près de Mossoul. Cette frappe aurait coûté la vie à 27 personnes qui se trouvaient dans un bâtiment mitoyen de celui qui était visé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала