L’armée syrienne reprend à Daech un champ pétrolifère de Deir ez-Zor

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosDeir ez-Zor
Deir ez-Zor - Sputnik France
Après avoir brisé le siège tenu depuis trois ans par les djihadistes à Deir ez-Zor, les troupes gouvernementales ont rétabli le contrôle sur un gisement pétrolifère dans cette province extrêmement riche en pétrole.

L'armée syrienne, épaulée par ses alliés, a repris à Daech un champ pétrolifère dans la province de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie, rapporte samedi Reuters, citant la télévision d'État.

Deir ez-Zor - Sputnik France
L'armée syrienne s'empare d'une localité stratégique près de Deir ez-Zor (vidéo)
Les forces gouvernementales appuyées par des raids aériens russes ont percé cette semaine les lignes de défense du groupe djihadiste qui encerclait la ville de Deir ez-Zor depuis plus de trois ans. Les combats se poursuivent autour d'une base aérienne voisine, également assiégée par le groupe djihadiste.

L'offensive en cours a permis à l'armée de s'emparer samedi du gisement pétrolifère de Teïm, situé dans le désert au sud de Deir ez-Zor, indique la télévision d'État.
Frontalière de l'Irak, la province de Deir ez-Zor est la région de Syrie la plus riche en pétrole.

Le mardi 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor. Les troupes pro-gouvernementales sont entrées dans sa partie nord où des éléments de l'armée ainsi que des dizaines de milliers de civils ont été victimes trois ans durant d'un blocus.

A view shows damaged buildings in Deir al-Zor, eastern Syria February 19, 2014 - Sputnik France
Assaut syrien sur Deir ez-Zor: la coalition a cessé de surveiller Daech à la demande russe
Par la suite, les frappes des Forces aérospatiales russes dans les environs de Deir ez-Zor ont permis d'éliminer une quarantaine de terroristes de Daech, dont plusieurs extrémistes hautement placés, parmi lesquels le «ministre de la Guerre» des extrémistes et commanditaire présumé des attentats terroristes de novembre 2015 à Paris, a annoncé vendredi le ministère russe de la Défense. «L'émir de Deir ez-Zor» Abu Muhammad al-Shimali, le «ministre de la Guerre», était responsable des finances ainsi que du redéploiement des nouvelles recrues dans les camps d'entraînement de Daech.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала