Coelho: le projet de RT sur la révolution russe, l’un des plus intéressants sur Twitter

© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosLogos de RT
Logos de RT - Sputnik France
L’écrivain et interprète brésilien Paolo Coelho a donné son avis sur le projet unique lancé par la chaîne de télévision RT qui publie en temps réel des actualités de 1917 à l’occasion du 100e anniversaire de la révolution russe.

Paulo Coelho, écrivain brésilien, a réagi au projet de la chaîne de télévision RT s'intitulant 1917LIVE et lancé à l'occasion de l'anniversaire de la révolution russe de 1917. D'après le romancier, il s'agit de l'une des plus intéressantes expérimentations jamais lancées sur Twitter.

«L'une des plus intéressantes expérimentations sur Twitter: #1917LIVE qui relate l'histoire de la révolution russe en photos et textes», a-t-il confié via son propre compte Twitter.

D'après la chaîne de télévision RT, le projet 1917LIVE, représente la plus importante reconstitution jamais mise en place sur Twitter.

Début septembre, suite à la demande de Londres, Twitter a bloqué le compte @BritishEmb1917, créé en marge du projet 1917LIVE, qui publiait les réactions sur les événements survenus en 1917, au jour le jour, au nom de l'Ambassade du Royaume-Uni sur le territoire de l'Empire russe.

Картина Приезд В.И. Ленина в Петроград 3 (16) апреля 1917 года - Sputnik France
Où est l’humour anglais? Londres suspend le compte Twitter de RT sur la révolution de 1917
La chaîne de télévision RT s'est dite déçue par les tentatives de saper ce projet historique de reconstitution des réactions «en coulisse», et de préciser que le ministère britannique des Affaires étrangères n'avait pas essayé de contacter les auteurs du projet.

Au total, plus de 120.000 tweets portant le hashtag #1917LIVE ont été publiés. Les comptes officiels de ce projet sur les réseaux sociaux comptent plus de 100.000 abonnés, dont le maire de Riga, Nils Usakovs, des parlementaires britanniques et italiens, l'ambassade espagnole en Russie, les ambassadeurs du Royaume-Uni en Estonie et en Ukraine, la mission russe auprès de l'Onu, ainsi que des journalistes de médias internationaux dont The Guardian, l'agence Bloomberg, The Wall Street Journal, The New York Times, The Washington Post, Newsweek, France 24 et d'autres.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала