Les USA auraient encouragé l’Iran à créer une bombe hyperpuissante

© AFP 2022 ATTA KENARETéhéran
Téhéran - Sputnik France
Ce sont les États-Unis et leurs alliés qui auraient poussé l’Iran à créer «le père de toutes les bombes», affirme le vice-président du Comité de la Douma sur la Défense.

Un missile exposé à Téhéran - Sputnik France
Avec son «père de toutes les bombes» l’Iran envoie-t-il un signal à Israël?
Dans une interview accordée à RT, le vice-président du Comité de la Douma (chambre basse du parlement russe) sur la Défense, Iouri Chvitkine, a commenté les allégations de militaires iraniens selon lesquelles ils auraient créé un obus de 10t, baptisé le «père de toutes les bombes».

«Si un tel obus a effectivement été créé, cela confirme une fois de plus que les États-Unis et leurs alliés mettent en mouvement l'engrenage de la course aux armements. Ce sont eux qui poussent les autres pays qui se sentent menacés à renforcer leur potentiel militaire, notamment la Corée du Nord et l'Iran. Nous sommes opposés à tout renforcement du potentiel militaire par quelque parti que ce soit, mais nous condamnons aussi fermement les provocations des États-Unis et de leurs alliés», a-t-il souligné. 

Pour rappel, à en croire Amir-Ali Hajizadeh du corps des Gardiens de la révolution islamique, Téhéran se serait doté d'une bombe dont la puissance est comparable à celle de la MOAB américaine.

L'accord sur le programme nucléaire iranien - Sputnik France
Nucléaire iranien: les États-Unis prolongent la suspension des sanctions contre l'Iran
«Notre industrie militaire a construit une bombe d'une dizaine de tonnes qui peut être larguée depuis des avions Iliouchine», a déclaré M. Hajizadeh dans une interview accordée à la chaîne de télévision IRIB.

Selon lui, la puissance destructrice de cette bombe est considérable.

«Si les États-Unis ont à leur disposition la "mère de toutes les bombes", l'Iran en a "le père"», a souligné le militaire, faisant allusion à la bombe MOAB (GBU-43) dont dispose l'armée américaine.

En avril dernier, Washington a eu recours à la bombe MOAB contre les positions et tunnels des terroristes de Daech dans la province afghane de Nangarhâr. Selon la chaîne de télévision afghane Tolo News, 94 djihadistes, dont quatre commandants locaux, ont trouvé la mort dans l'attaque.
Le Pentagone a par la suite indiqué que la bombe MOAB était l'arme non nucléaire la plus puissante jamais utilisée par les États-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала