Moscou: Pyongyang sape la mise en œuvre du traité sur l’interdiction des essais nucléaires

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik France
Les tests nucléaires, effectués par la Corée du Nord, détruisent les efforts des pays qui cherchent à mettre en œuvre rapidement le traité d’interdiction complète des essais nucléaires, affirme le ministère russe des Affaires étrangères.

Le ministère russe des Affaires étrangères a vertement critiqué les essais nucléaires de Pyongyang, qui empêcheraient la mise en œuvre du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN).

«Les essais nucléaires continus de la Corée du Nord, y compris le dernier qui a eu lieu en septembre, sapent sérieusement les efforts de nos pays visant à lancer le TICEN dans les délais les plus courts. Nous faisons fermement grief de ces actions à Pyongyang», lit-on dans le communiqué ministériel, qui reprend le discours de la délégation russe à la dixième conférence sur le TICEN à l'Onu.

«Nous appelons les parties à revenir au dialogue et aux négociations, la seule voie complexe pour régler le conflit sur la péninsule coréenne, y compris nucléaire. La Russie est prête à des efforts conjoints dans cette direction, en particulier à la base de la réalisation de l'initiative russo-chinoise sur le règlement pacifique de la situation sur la péninsule coréenne…», indique également le document.

Bundeskanzlerin Angela Merkel - Sputnik France
La volonté de Trump d’«anéantir» la Corée du Nord ne trouve pas d’écho chez Merkel
La Corée du Nord a confirmé avoir effectué vendredi dernier un tir d'essai d'un missile balistique Hwasong-12. L'engin, qui a survolé le Japon, a atteint une altitude de 800 kilomètres, a parcouru 3.700 kilomètres et est tombé à 2.000 kilomètres de l'île japonaise de Hokkaido. Le tir s'est déroulé sous le contrôle de Kim Jong-un en personne, d'après l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). Pyongyang a ainsi «testé les performances d'un missile balistique stratégique à longue et moyenne portée», a noté le dirigeant nord-coréen.

Ce tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала