Poutine: les USA violent leurs obligations sur l’élimination des armes chimiques

© Sputnik . Sergei Guneev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik France
Les États-Unis ne respectent pas leurs obligations sur l’élimination des armes chimiques, le gouvernement américain a reporté les dates à trois reprises, a déclaré le Président russe.

Deraa - Sputnik France
Moscou: en Syrie, les terroristes de Chabab al-Sunnah disposent d’armes chimiques
Selon Vladimir Poutine, les autorités américaines violent leur engagement en matière d’élimination de leurs armes chimiques, les dates ayant déjà été reportées à trois reprises sous un prétexte de manque de moyens financiers.

«Comme on le sait, la Russie a été le plus grand fabricant et détenteur d’armes chimiques, et les États-Unis le sont maintenant, mais, malheureusement, ils ne respectent pas leurs obligations sur les dates de destruction des armes chimiques, les dates ayant déjà été reportées à trois reprises, y compris sous le prétexte de manque de moyens financiers.»

Le Président russe a en outre ajouté qu’une telle raison lui «semble bizarre».

«Mais on s’attend à ce que les États-Unis, ainsi que d’autres pays, honorent leur engagement dans le cadre des accords internationaux», a-t-il résumé.

Le Président russe Vladimir Poutine a en outre qualifié d’«évènement historique» la destruction de la dernière munition chimique russe qui a eu lieu mercredi sur le site de stockage de Kizner, en Oudmourtie.

La convention sur l'interdiction des armes chimiques a été adoptée par l'Assemblée générale de l'Onu le 30 novembre 1992 et est entrée en vigueur le 29 avril 1997. Elle réunit actuellement 192 pays. L'Égypte, Israël (qui a signé le document mais ne l'a pas ratifié), la Corée du Nord et le Soudan du Sud restent à l'écart.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала