Taïwan: la prison pour trois militaires coupables d’un faux lancement de missile

Trois militaires accusés du lancement erroné d’un missile en direction de la Chine continentale en juillet 2016, qui a fait un mort, ont été condamnés à une peine de prison par le tribunal de Taïwan, rapporte le quotidien chinois Taipei Times.

armes - Sputnik Afrique
Washington vendra 1,4 md USD d’armes à Taïwan, Pékin furieux
Le tribunal de Taïwan a rendu sa décision concernant le lancement d'un missile Hsiung-feng III, effectué par erreur en juillet 2016 en direction de la Chine continentale et ayant fait un mort, annonce le quotidien chinois Taipei Times.

Les trois militaires jugés coupables de la bourde ont été condamnés à une peine de prison allant de 14 mois à deux ans.

En juillet 2016, un patrouilleur taiwanais a lancé un missile anti-navire Hsiung-feng III en direction de la Chine continentale lors d'exercices d'entraînement. Après avoir parcouru 75 kilomètres, le missile a frappé un bateau de pêcheur à proximité des Îles Pescadores, contrôlées par Taïwan. Le capitaine du bateau a été tué tandis que trois membres de l'équipage, dont son fils, ont reçu des blessures plus ou moins graves.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала