Assange: la police espagnole a retiré 700.000 bulletins de vote lors du référendum

Quelque 700.000 bulletins de vote déjà remplis ont été retirés par la police espagnole lors du référendum d’autodétermination qui s’est tenu en Catalogne dimanche, malgré l’interdiction de Madrid, a dénoncé le fondateur de WikiLeaks.

Julian Assange a pointé du doigt une dérogation lors du référendum d'autodétermination de la Catalogne, dimanche 1er octobre.

«Environ 700.000 bulletins dûment remplis ont été confisqués par les forces espagnoles et n'ont pas été pris en compte lors du scrutin», a-t-il écrit sur Twitter.

Un bureau de vote en Catalogne - Sputnik Afrique
Catalogne: le vote était conforme aux lois d’Espagne, selon les observateurs
Comme l'a indiqué le porte-parole du gouvernement catalan, Jordi Turull, 90% des Catalans qui ont participé au référendum tenu dimanche ont donné leurs voix pour l'indépendance de la communauté autonome. Le taux de participation est estimé à 42,3%, vu que 2,2 des 5,3 millions d'électeurs se sont prononcés au référendum.

Le référendum sur l'autodétermination de la Catalogne s'est déroulé malgré l'opposition de Madrid. La Cour constitutionnelle d'Espagne a suspendu tous les documents adoptés par la Généralité et le Parlement de Catalogne relatifs au vote, déclarant illégales toutes les actions des autorités catalanes visant à préparer le référendum. Le vote a débuté dimanche à 09h00 et s'est achevé à 20h00.

Pendant le scrutin, des heurts ont opposé la police aux personnes venues pour voter et protéger les bureaux de vote encore ouverts. Selon les autorités catalanes, au moins 844 civils ont été blessés. Le ministère espagnol de l'Intérieur a fait état de 33 policiers blessés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала