Le Kremlin s’abstient de commenter l’action des forces de l’ordre en Catalogne

Le Kremlin s’abstient de tout commentaire au sujet des actions des gardiens de l’ordre espagnols contre les participants au référendum en Catalogne.

Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a déclaré lundi que Moscou considérait le référendum en Catalogne comme une affaire intérieure de l'Espagne et qu'il s'abstenait de commenter les actions de la police espagnole à l'encontre de ses participants.

«En ce qui concerne les événements en Espagne, vous avez raison de noter que la position conséquente de Moscou est la suivante: c'est une affaire intérieure du Royaume», a-t-il dit aux journalistes à propos des événements liés au référendum en Catalogne.

Situation à Barcelone - Sputnik Afrique
844 blessés dans les heurts pendant le référendum catalan, selon un nouveau bilan
Il a également répondu à la question de savoir comment le Kremlin estimait les actions des gardiens de l'ordre espagnols à l'égard des participants au référendum.

«Nous n'acceptons pas que quiconque donne une estimation du travail des forces de l'ordre de la Fédération de Russie. Nous en parlons nous-mêmes sans cacher notre point de vue», a-t-il signalé.

Le référendum sur l'autodétermination de la Catalogne s'est déroulé malgré l'opposition de Madrid. La Cour constitutionnelle d'Espagne a suspendu tous les documents adoptés par la Généralité et le Parlement de Catalogne relatifs au vote, déclarant illégales toutes les actions des autorités catalanes visant à préparer le référendum. Pendant le scrutin, des heurts ont opposé la police aux personnes venues pour voter et protéger les bureaux de vote encore ouverts. Selon les autorités catalanes, au moins 844 civils ont été blessés. Le ministère espagnol de l'Intérieur a fait état de 33 policiers blessés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала