Le chef de l'exécutif catalan prononce un discours une semaine après le référendum (Vidéo)

Le chef de l'exécutif catalan Carles Puigdemont intervient devant le parlement de la communauté autonome sur les résultats du référendum du 1er octobre.

Le chef du gouvernement catalan Carles Puigdemont intervient mardi devant le parlement de la communauté autonome sur les résultats du référendum sur l'autodétermination organisé le 1er octobre dernier.

«Nous vivons un moment exceptionnel, historique. Les conséquences et leurs effets iront beaucoup plus loin que notre propre pays. Loin d'être une affaire interne et locale, la Catalogne est une affaire européenne. De ma comparution, n'attendez ni menaces, ni chantage, ni insultes», a déclaré M.Puigdemont.

La Catalogne a le droit d'être un État indépendant, a-t-il déclaré.

«Je veux transmettre aux Espagnols un message de respect et d'apaisement. Je vous demande de vous efforcer de reconnaître ce qui nous a amenés jusqu'ici. Nous ne sommes pas des délinquants, nous ne sommes pas des fous, pas des putschistes […] Des millions de Catalans croient que la Catalogne doit avoir son propre État», a-t-il poursuivi.

Manifestation pour l'unité de l'Espagne à Barcelone - Sputnik Afrique
Catalogne: un million de personnes manifestent pour l'unité
Initialement programmée pour 18 heures, l'intervention de M.Puigdemont a été retardée d'une heure. Le chef de l'exécutif a demandé à repousser la séance pour permettre à un groupe parlementaire de tenir une réunion consacrée à la demande des députés d'opposition d'annuler la session.

Le Generalitat Palace, où siège le parlement, a été placé sous sécurité maximale. Des dizaines de fourgons de police entourent le bâtiment survolé par un hélicoptère des Mossos d'Esquadra, la police catalane.

​Selon BFMTV, un millier de journalistes dont beaucoup sont venus de l'étranger, assistent à la séance du parlement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала