Les conditions actuelles ne permettraient pas de négociations dans la crise nord-coréenne

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik Afrique
Compte tenu des manœuvres conjointes des États-Unis avec la Corée du Sud et des sanctions imposées par Washington à l’encontre de Pyongyang, comment pourrait-on parler de la possibilité de se mettre à la table de négociations, a déclaré à Sputnik le représentant de la délégation nord-coréenne lors de l’assemblée de l'Union interparlementaire (UIP).

Le représentant de la délégation nord-coréenne a commenté la possibilité de mettre en place un dialogue pour résoudre le conflit autour du programme nucléaire de Pyongyang.

«Dans les conditions de manœuvres conjointes des États-Unis et de la Corée du Sud et compte tenu des sanctions américaines sans précédent, comment pourrait-on parler de la possibilité de se mettre à la table de négociations», a-t-il déclaré à Sputnik, sans préciser son nom et son poste, lors de la session de l'assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) qui se déroule à Saint-Pétersbourg entre le 14 et le 18 octobre.

Pour sa part, une rencontre avec les représentants sud-coréens en marge de la réunion n'était pas non plus envisagée.

«Pour le moment, nous n'avons pas de tels projets», a-t-il relaté.

USS Michigan - Sputnik Afrique
Des Tomahawk en Corée du Sud, «un sérieux défi pour le régime nord-coréen»
Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Le Président américain Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang.

En outre, un groupe aéronaval américain conduit par le porte-avions USS Ronald Reagan participera, entre le 16 et le 26 octobre, à des manœuvres conjointes avec les navires de guerre sud-coréens au large de la péninsule coréenne.

Selon le commandement de la 7e Flotte américaine, les manœuvres se dérouleront en mer du Japon et en mer Jaune. Les militaires américains et sud-coréens s'entraîneront à détecter et à intercepter des missiles balistiques lancés depuis le territoire de la Corée du Nord.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала