Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un ex-néonazi britannique révèle son homosexualité et ses origines juives

S'abonner
Un éminent militant d'extrême-droite qui avait organisé des centaines de manifestations en Grande-Bretagne par le passé a avoué être homosexuel d'origine juive.

Dans un cas digne d'attention de Carl Gustav Jung, l'ex-chef de file du Front national britannique (BNF) Kevin Wilshaw a déclaré sur les ondes de Channel 4 News qu'il était juif et homosexuel.

Le parti national-démocrate allemand (NPD) - Sputnik France
Un leader néonazi sauvé par ceux qu’il qualifie de "primates hors-la-loi"
Dans un entretien accordé à la chaîne, M.Wilshaw, qui avait adhéré au BNF pendant 40 ans, a fait savoir que sa mère était à moitié juive et que son propre nom était en réalité Benjamin. Selon le militant, dans sa jeunesse il avait peu d'amis et a choisi d'adhérer à un parti néonazi car le mépris général à son égard lui donnait un sentiment accru de solidarité avec les autres membres.

Il reconnaît avoir subi des assauts de la part de ses «frères d'armes» qui avaient des soupçons quant à son orientation sexuelle. M.Wilshaw avoue également qu'il pouvait regarder dans le calme ses camarades maltraiter les autres personnes mais qu'il a changé d'avis lorsqu'ils s'en sont pris à lui.

Depuis les années 1980, Kevin Wilshaw a organisé des centaines de manifestations de l'extrême droite britannique. Il a été interpellé pour vandalisme contre une mosquée au début des années 1990 et pour incitation à la haine sur internet en mars 2017.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала