La marche Existrans ressemble plusieurs centaines de manifestants à Paris

© Sputnikmanifestation
manifestation - Sputnik Afrique
Plusieurs centaines de participants à la manifestation Existrans ont marché samedi dans les rues de Paris pour appeler à «combattre ensemble» en faveur des «droits humains et du respect pour les personnes transgenres et intersexuées». Une correspondante de Sputnik était sur place pour suivre l’événement.

Les rues de Paris ont accueilli samedi après-midi une manifestation Existrans qui a rassemblé quelque 300 participants. La marche, qui a débuté à proximité de la station de métro Belleville, s'est déroulée paisiblement, sans aucuns affrontements, relate une correspondante de Sputnik présente sur les lieux.

Pour protester contre les violences faites aux personnes transgenres et intersexuées, ainsi que pour attirer l'attention sur le problème de la transphobie, les manifestants ont marché en brandissant des affiches telles que «Trans et intersexes en danger social», «Je ne suis pas une maladie», «Fin des mutilations sur les enfants intersexes» et bien d'autres.

Dans une interview accordée à Sputnik, les participants à l'initiative Existrans confient que même si les transgenres ne sont «pas condamnés publiquement» et que la situation «s'améliore d'année en année», «il y a encore beaucoup d'évolution à faire» à cet égard.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала