Ce qu’il faut empêcher après la défaite de Daech en Syrie, selon Lavrov

© Sputnik . Eduard Pesov / Aller dans la banque de photosSergueï Lavrov (à droite) et Ibrahim al-Jaafari
Sergueï Lavrov (à droite) et Ibrahim al-Jaafari - Sputnik Afrique
Après la défaite des djihadistes en Syrie et en Irak, il importe d’intensifier les efforts pour les empêcher de pénétrer dans les régions voisines, souligne le chef de la diplomatie russe.

Il importe d'empêcher le redéploiement des terroristes dans les pays voisins après leur défaite en Syrie et en Irak, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à l'issue de ses pourparlers lundi avec son homologue irakien, Ibrahim al-Jaafari.

Kämpfer der Terrorgruppe Al-Nusra-Front im syrischen Dorf Aziza (Archivfoto) - Sputnik Afrique
Lavrov appelle la coalition US à ne pas ménager le Front al-Nosra
«Lors de nos pourparlers, nous avons accordé une attention particulière à l'échange de points de vue sur la situation au Proche-Orient et dans la région en général, en soulignant la nécessiter d'intensifier les efforts dans la lutte contre le terrorisme international, a souligné M. Lavrov. Le front principal de cette lutte passe actuellement par l'Irak et la Syrie voisine».

La tâche de tous les participants à la lutte antiterroriste, selon lui, consiste à infliger une défaite maximale aux groupes terroristes comme le Front al-Nosra et Daech et à minimiser, voire à réduire à zéro, leur capacité à s'infiltrer dans d'autres régions du globe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала