Le projet US en Syrie est «à bout de souffle», selon un député syrien

© REUTERS / Erik De CastroA fighter of Syrian Democratic Forces stands amidst the ruins of buildings near the Clock Square in Raqqa, Syria October 18, 2017
A fighter of Syrian Democratic Forces stands amidst the ruins of buildings near the Clock Square in Raqqa, Syria October 18, 2017 - Sputnik Afrique
Le projet américain en Syrie est à bout de souffle après sa défaite sur les fronts politique et militaire, affirme à Sputnik un député syrien commentant la situation autour de la libération de Raqqa. D’après lui, le déroulement de cette opération pose des questions, notamment celle de savoir où sont passés les terroristes qui étaient dans la ville.

Le vice-président du comité des relations internationales au sein du parlement syrien, Amar al Asad, a évoqué pour Sputnik la situation actuelle dans le pays, liée aux dernières opérations visant la libération de Raqqa.

«Les Américains utilisent les Kurdes pour parvenir à leurs propres objectifs. Dès que l'armée syrienne prendra le contrôle de la ville, l'état des choses va changer. Le projet américain en Syrie est en ce moment à bout de souffle après sa défaite sur les fronts politique et militaire», a-t-il tranché.

Pour sa part, l'opération à Raqqa fait s'interroger sur plusieurs choses et, entre autres, sur la disparition de la ville des terroristes de Daech qui y combattaient.

«La libération de Raqqa c'est une pièce de théâtre dont avaient besoin [les opposants au gouvernement syrien, ndlr] pour se remonter le morale après les succès de l'armée syrienne. L'armée prendra le contrôle de toute la ville, il n'y a ici aucun compromis», a expliqué le député, ajoutant que les rumeurs relatives au contrôle de la ville, instauré par telle ou telle force, ne provenaient pas de Raqqa mais bien d'autres sources.

Un combattant des Forces démocratiques syrienes près de Raqqa - Sputnik Afrique
Damas: Raqqa n’est pas libérée tant que l’armée syrienne n’y est entrée
Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont annoncé vendredi officiellement lors d'une conférence de presse la libération complète des terroristes de Daech de la ville syrienne de Raqqa. Néanmoins, le ministre syrien de l'Information a annoncé que Damas ne considérait aucune région de Syrie comme étant libérée, y compris la ville de Raqqa, tant que l'armée syrienne n'y était pas entrée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала