Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Ce moment gênant» quand les USA disent pouvoir contrôler les armes livrées en Syrie

CC0 / Pixabay / Armes américaines (image d'illustration)
Armes américaines (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Les États-Unis ont toujours assuré que les terroristes ne se procureraient jamais les armes américaines livrées à l’opposition syrienne dite modérée. Ammar Waqqaf, directeur d’un think-tank britannique, explique comment ces projets ont échoué.

L’Otan et les États-Unis se compromettent en livrant des armes en Syrie sans assurer un bon contrôle de ces livraisons, a déclaré mercredi à Sputnik Ammar Waqqaf, fondateur et directeur du centre GNOSOS basé à Londres et consacré à l’étude de la Syrie et du Proche-Orient.

«L’Otan a livré des systèmes antichar américains TOW aux groupes modérés qui ont plus tard adhéré au Front al-Nosra, à Al-Qaïda, à Daech ou à d’autres groupes terroristes. C’est vraiment honteux de déclarer tout faire pour empêcher aux armes de se retrouver entre de mauvaises mains et ne pas pouvoir tenir ses promesses. La chaîne de livraison et de contrôle qui aurait dû être mis en place, ne fonctionne pas bien ou n’existe pas du tout», a indiqué M.Waqqaf.

Mayadine - Sputnik France
Des armes modernes de l'Otan auraient été découvertes dans un dépôt de Daech en Syrie
Selon lui, ces dernières années, les terroristes de Daech collaborent avec d’autres groupes armés qui reçoivent une aide directe de Washington.

Par exemple, cela peut arriver lorsque les États-Unis désignent un groupe de rebelles qui «ne commet pas de meurtres ou n’est pas lié avec Al-Qaida, leur fournissent des armes, les entraînent, etc. Et plus tard, ces personnes ou groupes adhèrent à d’autres formations comme Daech ou le Front al-Nosra», d’après l’expert.

«Ce moment est en effet compromettant et gênant vu que les États-Unis et leurs alliés de l’Otan ont déclaré avoir imposé un contrôle strict sur les armes létales qu’ils essayaient de livrer aux groupes opérant en Syrie», a indiqué M.Waqqaf.

Ces cinq dernières années, Daech aurait accumulé des stocks importants d’armes de l’Otan, estime M.Waqqaf.

Selon le général de brigade syrien Souheil al-Hassan, qui a dirigé l’opération de libération de la ville de Mayadine, dans l’est de la Syrie, les soldats syriens ont découvert des armes sophistiquées de l’Otan provenant des États-Unis, de Belgique ou du Royaume-Uni dans le grand dépôt de munitions de Daech. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала