Quel lien entre le nouveau virus-extorqueur BadRabbit et The Game of Thrones?

Le code du virus-extorqueur BadRabbit, qui a déjà effectué de nombreuses attaques, notamment en Russie et en Ukraine, contient des références à la saga populaire Game of Thrones, a-t-on appris jeudi.

Le virus-extorqueur BadRabbit, à l'origine de récentes cyberattaques notamment en Russie et en Ukraine, contient des références à la série The Game of Thrones, affirme le chercheur britannique Kevin Beaumont.

​D'après lui, ce virus malicieux crée sur Windows des objectifs portant des noms de dragons de la saga populaire, tels que Drogon, Rhaegal et Viserion.

Comme l'indique à son tour la BBC, de ce fait, BadRabbit ressemble plus au virus Locky qu'à Petya, comme on l'avait estimé initialement.

Kaspersky lab - Sputnik Afrique
Kaspersky Lab révèle les objectifs du nouveau virus-extorqueur BadRabbit
BadRabbit s'incruste dans les ordinateurs, prétendant être une mise à jour pour Adobe Flash. Pour décrypter les fichiers, les hackers demandent une rançon de 0,05 bitcoin, ce qui équivaut à environ 283 dollars.
Avant BadRabbit, deux cyberattaques d'envergure ont déjà eu lieu cette année, soit Petya et WannaCry.

L'attaque du virus-extorqueur Petya a été lancée mardi 27 juin. Elle a touché plusieurs sociétés pétrolières, financières et de télécommunications en Russie et en Ukraine, dont les entreprises russes Rosneft et Bashneft, le sidérurgiste Evraz, les filiales ukrainiennes de Mars et Nivea ainsi que certains producteurs d'électricité.

La cyberattaque utilisant le virus WannaCry a touché plus de 200.000 utilisateurs dans 150 pays le 12 mai dernier. Les hackers ont alors utilisé un maliciel modifié de l'Agence de sécurité nationale des États-Unis (NSA).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала