Double attentat en Somalie: le bilan s’alourdit à 25 morts

© Sputnik . Yuryi Abramochkin / Aller dans la banque de photosMogadiscio
Mogadiscio - Sputnik Afrique
Le nombre de victimes de l'attaque perpétrée par le groupe djihadiste al-Shebaab, lié à Al-Qaïda, survenue samedi dans la capitale somalienne a dépassé 25 personnes, selon le dernier bilan de la police de Mogadiscio.

Au moins 25 personnes sont mortes dans l'attaque contre un hôtel de Mogadiscio qui s'est terminée dimanche après douze heures de siège.

Parmi les victimes figurent des policiers, des gardes de l'hôtel et des résidents.

«Le bilan pourrait s'alourdir. Nous soupçonnons d'autres activistes de s'être déguisés pour s'échapper avec les clients que nous avons secourus», a déclaré à Reuters le commandant de police Mohamed Hussein.

«Trois assaillants ont été capturés vivants et deux autres se sont fait exploser après avoir été touchés par balles», a-t-il ajouté.

Un précédent bilan faisait état de 18 morts.

Вооруженные силы Сомали на месте атаки ресторана боевиками Аш-Шабааб в Могадишо - Sputnik Afrique
Un second véhicule piégé explose à Mogadiscio, près de l'ancien bâtiment du parlement
Rappelons qu'un véhicule piégé a explosé ce samedi devant un hôtel du centre-ville, situé à quelque 600 mètres du palais présidentiel. Ensuite, les terroristes ont pénétré à l'intérieur du bâtiment et y ont ouvert le feu. Une seconde explosion a retenti peu après, non loin de l'ancien siège du parlement.

Le siège des forces de sécurité s'est achevé dimanche matin.

D'après la chaîne de télévision Al Jazeera, le groupe djihadiste al-Shebaab, lié à la nébuleuse Al-Qaïda, a revendiqué ces attaques. Cette organisation qui mène une lutte contre les autorités somaliennes a à son compte des dizaines d'attentats en Somalie.

Les explosions de samedi dans la capitale de la Somalie arrivent deux semaines après que plus de 350 personnes ont trouvé la mort dans une attaque effectuée par un camion dans une rue animée de Mogadiscio où se trouvent des établissements publics, des hôtels, des restaurants et des magasins. La milice islamiste est soupçonnée d'en être responsable mais ne les a pas revendiqués.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала