Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Syrie poursuit le déminage de ses territoires: exemple avec cette ferme de dromadaires

© AP Photo / Michael ProbstA white camel eats a banana in its enclosure in Frankfurt, Germany, Tuesday, Feb. 7, 2017
A white camel eats a banana in its enclosure in Frankfurt, Germany, Tuesday, Feb. 7, 2017 - Sputnik France
S'abonner
Abritant 450 dromadaires, une ferme de la province d’Alep s’est retrouvée entourée par des champs des mines après l’arrivée des terroristes il y a trois ans. Aujourd’hui, les terres ont été totalement déminées grâce aux efforts des militaires syriens et russes.

Des militaires syriens ont déminé le village d'Umm Adas et les champs près d'une ferme de dromadaires dans la province d'Alep.

complexe robotique Scarabey - Sputnik France
Déminage version 2.0: des nouveaux appareils russes testés en Syrie
Lors du déminage réalisé par les spécialistes syriens, le poste de police militaire russe sécurisait la zone. Les engins explosifs retrouvés ont été acheminés dans un endroit prévu à cet effet, puis détruits.

Les spécialistes syriens ont été formés par l'armée russe dans un centre d'entraînement.

Entourée de champs minés, la ferme abrite 450 dromadaires. Selon l'agriculteur, Yunis Hajihoussain, après l'arrivée des terroristes, les animaux ont été envoyés dans un endroit sûr. Ce territoire a été sous le contrôle des terroristes pendant plus de trois ans.

«Et quand nous sommes rentrés, nous n'avons même pas imaginé que cela pourrait être aussi dangereux. Deux de nos bergers — père et fils — ont été tués. Un jour, ils sont allés dans le champ et ont sauté sur une mine», raconte-t-il à Sputnik.

Le village syrien de Majdal - Sputnik France
L’armée syrienne démine un village stratégique au nord de Hama (VIDEO)
Le village d'Umm Adas a été bombardé par les terroristes, notamment avec des obus fabriqués à partir de bouteilles de gaz. Les résidents ont dû quitter leurs maisons pour se protéger des bombardements. Ils ont retrouvé leurs foyers il y a seulement quatre mois. Un grand nombre d'obus artisanaux n'avaient pas encore explosé et se trouvaient à l'intérieur même des maisons.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала