Mission d’enquête sur la Syrie: pas de prorogation, mais peut-être une reprise?

© AFP 2022 TIMOTHY A. CLARY Conseil de sécurité de l'Onu
Conseil de sécurité de l'Onu - Sputnik France
Le Conseil de sécurité de l’Onu a été saisi d’un nouveau projet de résolution relatif à la mission d’enquête conjointe Onu-OIAC sur l’utilisation des armes chimiques en Syrie, a communiqué à Sputnik le porte-parole de l’ambassade russe auprès de l’Onu.

Selon le diplomate, la Suède et l'Uruguay ont proposé un compromis portant sur la reprise de l'activité de la mission. Le vote sur leur document pourrait avoir lieu le 19 novembre.

Le mandat du Mécanisme d'enquête conjointe (JIM) sur l'utilisation des armes chimiques en Syrie, mis en place par l'OIAC et l'Onu, a expiré le 17 novembre. Au cours de ce dernier mois, sa prorogation a été quatre fois soumise au vote au sein du Conseil de sécurité de l'Onu.

Damas - Sputnik France
Moscou révèle qui a «tué» le mécanisme OIAC-Onu sur les armes chimiques en Syrie
Le 24 octobre et le 16 novembre, la Russie a utilisé son droit de veto à l'égard du projet de résolution américain. Un document russe, présenté lui aussi le 16 novembre, n'a pas recueilli le nombre suffisant de voix.

Suite à l'échec de tous les projets au Conseil de sécurité, le Japon a avancé l'initiative de proroger le mandat du JIM de 30 jours. Dans la soirée de vendredi, six heures avant l'expiration du mandat, le document a été soumis au vote. Il a été soutenu par 12 États, mais la Russie a une nouvelle fois recouru au droit de veto en tant que membre permanent du Conseil de sécurité.

L'ambassadeur russe auprès de l'Onu, Vassili Nebenzia, a expliqué, répondant à la critique des États-Unis, que le mécanisme sous sa forme actuelle demandait un changement, car depuis deux ans le JIM ne faisait que «fabriquer en série des accusations gratuites contre la Syrie». 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала