Villes du monde en mode extrême

Nous sommes souvent irrités par le mauvais temps ou les embouteillages, mais dans certaines villes les habitants ne prêtent pas attention à des choses aussi insignifiantes.

Retrouvez dans ce diaporama réalisé par Sputnik des villes dans lesquelles les conditions de vie sont extrêmes.

© Sputnik . R.MangasaryanDes Iraniens qui ont échappés aux envahisseurs mongols ont vécus dans des maisons troglodytes. Kandovan en Iran est un lieu frustre et inaccessible.
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
1/8
Des Iraniens qui ont échappés aux envahisseurs mongols ont vécus dans des maisons troglodytes. Kandovan en Iran est un lieu frustre et inaccessible.
© Sputnik . Igor AgeenkoIakoutsk est une grande ville située dans la zone du pergélisol. En hiver la température est de -40°C. Elle peut descendre jusqu’à 60°C. L’hiver dure d’octobre à avril, les habitants de la ville ont en revanche un été court et très chaud. La température peut atteindre +40°C.
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
2/8
Iakoutsk est une grande ville située dans la zone du pergélisol. En hiver la température est de -40°C. Elle peut descendre jusqu’à 60°C. L’hiver dure d’octobre à avril, les habitants de la ville ont en revanche un été court et très chaud. La température peut atteindre +40°C.
© Sputnik . Vitaly BelousovPlusieurs villes se disputent le titre «ville la plus chaude de la planète». Le 20 juillet 2016 Mitribah au Koweït a établi un record mondial historique avec +54°C.
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
3/8
Plusieurs villes se disputent le titre «ville la plus chaude de la planète». Le 20 juillet 2016 Mitribah au Koweït a établi un record mondial historique avec +54°C.
© AFP 2022 Marty Melville Wellington, capitale néo-zélandaise, a reçu le surnom de «Ville des vents». Située entre les 40° et 50° parallèles sud, elle subit régulièrement de puissantes tempêtes. La ville se trouve dans une zone sismique. Les séismes y sont fréquents. Néanmoins, les habitants adorent leur ville. Ils n’ont pas la moindre intention de l’abandonner. Le niveau de vie élevé est pour eux beaucoup plus préoccupant que des tempêtes auxquelles ils ne prêtent plus attention depuis longtemps.
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
4/8
Wellington, capitale néo-zélandaise, a reçu le surnom de «Ville des vents». Située entre les 40° et 50° parallèles sud, elle subit régulièrement de puissantes tempêtes. La ville se trouve dans une zone sismique. Les séismes y sont fréquents. Néanmoins, les habitants adorent leur ville. Ils n’ont pas la moindre intention de l’abandonner. Le niveau de vie élevé est pour eux beaucoup plus préoccupant que des tempêtes auxquelles ils ne prêtent plus attention depuis longtemps.
© Sputnik . Maria PlotnikovaEl Alto est une grande ville en Bolivie située à une altitude de près de 4.000 mètres. La population augmente de manière dynamique: en 2012 il y avait plus d’un million d’habitants contre 424.500 en 1992.
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
5/8
El Alto est une grande ville en Bolivie située à une altitude de près de 4.000 mètres. La population augmente de manière dynamique: en 2012 il y avait plus d’un million d’habitants contre 424.500 en 1992.
© AP Photo / Rodrigo AbdIquitos, principale ville de l’Amazonie péruvienne, n’est accessible qu’en avion ou en bateau par l’Atlantique. C’est une des villes du monde le plus difficilement accessible. Il n’y a pratiquement pas de voitures dans la ville, rien que des autobus et des rickshaws (sorte de tricycle-taxi).
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
6/8
Iquitos, principale ville de l’Amazonie péruvienne, n’est accessible qu’en avion ou en bateau par l’Atlantique. C’est une des villes du monde le plus difficilement accessible. Il n’y a pratiquement pas de voitures dans la ville, rien que des autobus et des rickshaws (sorte de tricycle-taxi).
© AFP 2022 Tony AshbyOn peut aller à Perth, en Australie, en voiture en deux jours de route par le désert, s’il n’y a pas trop de bouchons. C’est tout de même, une ville prospère parce qu’elle abrite la mine de diamants la plus profonde au monde.
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
7/8
On peut aller à Perth, en Australie, en voiture en deux jours de route par le désert, s’il n’y a pas trop de bouchons. C’est tout de même, une ville prospère parce qu’elle abrite la mine de diamants la plus profonde au monde.
© AFP 2022 Luis RobayoLloro en Colombie a établi le record mondial absolu de pluviométrie avec 13.300 millimètres par an. Les villes colombiennes sont célèbres pour leurs pluies et les inondations destructrices.
Villes du monde en mode extrême - Sputnik France
8/8
Lloro en Colombie a établi le record mondial absolu de pluviométrie avec 13.300 millimètres par an. Les villes colombiennes sont célèbres pour leurs pluies et les inondations destructrices.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала