Les affrontements à Sanaa ont fait au moins 125 morts et 238 blessés depuis 5 jours

© REUTERS / Khaled AbdullahA Houthi militant walks at the site of Saudi-led air strikes in Yemen's capital Sanaa October 28, 2015
A Houthi militant walks at the site of Saudi-led air strikes in Yemen's capital Sanaa October 28, 2015 - Sputnik France
Dans la capitale yéménite, les combats font rage entre les partisans de l’ancien chef de l’État Ali Abdallah Saleh et ses anciens alliés les rebelles Houthis soutenus par l’Iran. Pour le moment, les affrontements qui durent depuis cinq jours ont fait au moins 125 morts et 238 blessés.

Le conflit au Yémen est en train de se muer en guerre urbaine: les troupes de l'ancien Président yéménite Ali Abdallah Saleh combattent les rebelles Houthis pour reprendre le contrôle des bâtiments officiels, les mêmes qu'ils contrôlaient conjointement il y a encore quelques jours.

La Ciudad Vieja de Saná, la capital de Yemen - Sputnik France
Et si la guerre au Yémen n'était que la suite logique de son histoire mouvementée?
Au cours des cinq derniers jours, les affrontements ont déjà fait au moins 125 morts et 238 blessés à Sanaa, a annoncé lundi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Le CICR précise que la nuit de dimanche à lundi a connu les pires combats depuis cinq jours et l'a forcé à retirer du pays treize de ses employés.        

Des avions de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont frappé lundi matin les positions des milices houthies à Sanaa pour soutenir l'ex-Président Ali Abdallah Saleh, anciennement proche des Houthis avant de renoncer à son alliance avec le groupe soutenus par l'Iran.   

En outre, la coalition menée par Ryad a demandé aux civils de s'éloigner des zones rebelles.

This file photo taken on November 29, 2007 shows Yemen's former president Ali Abdullah Saleh addressing a ceremony to commemorate the 40th anniversary of the British forces withdrawal from Aden. Yemen's Huthi rebels claim ex-president Saleh was killed in the Yemeni capital Sanaa on December 4, 2017. - Sputnik France
L'ex-Président yéménite Ali Abdallah Saleh a été tué à Sanaa
Le Yémen est le théâtre d'un conflit sanglant opposant les forces gouvernementales du Président Abd Rabbo Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale, au mouvement chiite des rebelles houthis Ansar Allah et aux unités militaires fidèles à l'ancien Président Ali Abdallah Saleh. La coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite et comprenant la plupart des pays du golfe Persique mène des frappes aériennes contre les houthis depuis mars 2015.

L'Onu a lancé une enquête sur la situation au Yémen qu'elle qualifie de «pire crise humanitaire au monde». Selon l'Onu, 17 millions Yéménites manquent de nourriture et 7 millions d'entre eux dépendent entièrement de l'aide humanitaire étrangère. D'après l'UNICEF, 150.000 enfants risquent de mourir de faim au Yémen d'ici la fin de 2017.    

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала