Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Macron à un Algérien: «Mais vous n’avez jamais connu la colonisation! Regardez l’avenir»

© AFP 2021 Christophe ArchambaultEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France
S'abonner
En visite officielle en Algérie, Emmanuel Macron s’est vu interpeller par un jeune qui a souhaité aborder avec lui la question du passé colonial de la France. Le sujet a visiblement irrité le chef de l’État français qui a conseillé non sans émotion à son jeune interlocuteur, qui n’a pas connu la colonisation, de regarder plutôt vers l’avenir.

«Il faut que la France assume son passé colonial vis-à-vis de l’Algérie», telle est la phrase qu’a adressée un jeune Algérien au Président français allé ce mercredi 6 novembre au contact de la population algérienne, lors de son déplacement dans ce pays d’Afrique du Nord.

A general view taken on June 5, 2014 shows the Grand Mosque (R) situated on the promenade along the Bay of Algiers with the old town of the Algerian capital known as the Kasbah in the background. - Sputnik France
L’Algérie réclame des excuses à la France pour la colonisation
La réponse d’Emmanuel Macron consistant à dire que son pays l’avait assumé depuis bien longtemps n’a visiblement pas satisfait son interlocuteur qui a tenté de dire que la France «évitait…», mais le chef de l’État lui a coupé la parole en disant: «Qui évite quoi? Moi j’évite quelque chose. J’évite de venir vous voir? J’évite de dire ce qui s’est passé?».

Le dirigeant français a ensuite rappelé que cette étape de l’histoire ne se limitait pas aux choses atroces qu’avaient faites certains et qu’il y avait aussi des gens qui avaient vécu des histoires d’amour en Algérie et qu’il y avait des Français qui aimaient «encore terriblement» ce pays du Maghreb et qui avaient «fait de belles choses».

«On a cette histoire entre nous, mais moi je n’en suis pas prisonnier», a assené le Président avant de demander son âge à son interlocuteur.

«Mais vous n’avez jamais connu la colonisation! Qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça!», a rajouté M.Macron sur un ton légèrement énervé, insistant sur le fait que la nouvelle génération devait regarder avant tout vers l’avenir.

Mais l’histoire a débordé sur la Toile où des internautes n’ont pas raté l’occasion de commenter les propos du Président français sur l’Algérie, ou plutôt le verbe «embrouiller» qu’il a employé.

​D’autres ont rappelé que c’est justement Emmanuel Macron qui avait soulevé la question de la colonisation lors de sa campagne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала