L’Inde lorgne sur le gaz naturel liquéfié russe

Les premières livraisons de GNL russe vers l’Inde, réalisées en tant que tests, ont déjà eu lieu. Désormais, Delhi cherche à procéder à des importations régulières.

L'Inde se montre intéressée par l'importation de gaz naturel liquéfié (GNL) russe, et les conditions pour y procéder sont favorables, a annoncé le vice-ministre russe de l'Économie, Alexeï Grouzdev.

«Au-delà de l'intensification des livraisons de ressources minérales, soit le combustible ou le pétrole, les perspectives de commencer des livraisons de GNL sont prometteuses. D'autant que des livraisons ponctuelles réalisées en tant que tests ont déjà eu lieu», a-t-il indiqué.

Usine du GNL à Iamal - Sputnik France
Projet gazier Yamal: «Total fait entrer la France dans le XXIe siècle multipolaire»
Selon le responsable russe, le programme gouvernemental baptisé Make In India entraîne une demande croissante d'énergie dans ce pays.

«Ceci pose les problèmes du développement de l'infrastructure pour livrer l'énergie ainsi que l'exploitation commune des gisements», a poursuivi M.Grouzdev.
Le vice-ministre a ajouté que l'exploitation d'une mine de charbon sur la péninsule du Kamtchatka sera menée conjointement avec des partenaires indiens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала