Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le plus important échange de prisonniers entre Kiev, Donetsk et Lougansk

© Sputnik . Valeri MelnikovUne maison de Lougansk
Une maison de Lougansk - Sputnik France
S'abonner
Les républiques autoproclamées du Donbass ont commencé le plus important échange de prisonniers militaires avec l’Ukraine, qui a déjà violé l’une des conditions de l’échange.

Le plus grand échange de prisonniers du conflit dans l'est de l'Ukraine est en cours dans le Donbass. Il est prévu que Kiev échange 306 citoyens des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et Lougansk contre 74 personnes.

Wladimir Putin und Angela Merkel - Sputnik France
Poutine et Merkel soutiennent la trêve de Noël dans le Donbass
Le vice-président de la Rada Suprême ukrainienne, la représentante de Kiev dans le groupe humanitaire sur le Donbass, Irina Geratschenko, a annoncé que les listes pour l'échange de prisonniers avaient été déjà vérifiées.

Selon le compte Telegram du bureau de la République populaire autoproclamée de Donetsk, l'Ukraine a violé l'une des conditions de l'échange, ne bloquant pas le poste de contrôle de Maïorsk à la frontière avec la République populaire de Donetsk. En conséquence, plus de 2.000 personnes et 100 véhicules se sont accumulés dans la zone tampon entre l'Ukraine et la République.

Lougansk - Sputnik France
Une forte explosion entendue à Lougansk
La République populaire autoproclamée de Lougansk a déjà remis 16 personnes à Kiev, annoncent les médias locaux. 

Le processus d'échange de prisonniers entre Kiev et Lougansk est terminé, ont déclaré mercredi les responsables de Lougansk, précisant que 75 personnes ont été remises à la République autoproclamée.    

D'après les informations des médias, Kiev remettra 99 personnes dans le cadre de cet échange de prisonniers.

Le journal local Gromadske annonce que 43 de 306 prisonniers de la partie ukrainienne n'ont pas été aperçus.

«43 personnes qui devaient faire partie des 306 otages du côté ukrainien ont purgé leur peine et ont été libérées, c'est pourquoi ils ne sont pas venus à l'échange», déclare le journal, en se référant aux informations de l'ombudsman Valeria Loutkovskaïa.

Les journalistes ajoutent qu'encore environ 15 prisonniers ont refusé de retourner sur les territoires des régions de Lougansk et de Donetsk.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала