Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une dizaine de personnes blessées dans une explosion à Saint-Pétersbourg, 70 évacués

© Photo VK/spb todayСитуация на месте взрыва в магазине "Перекресток" в Санкт-Петербурге
Ситуация на месте взрыва в магазине Перекресток в Санкт-Петербурге - Sputnik France
S'abonner
Une explosion a retenti mercredi soir dans un supermarché à Saint-Pétersbourg, faisant plusieurs blessés. Au moins neuf personnes ont été hospitalisées. Aucune version n’est exclue, a déclaré à Sputnik la porte-parole du Comité d'enquête, Svetlana Petrenko.

Au moins dix personnes ont été blessées et neuf hospitalisées après qu'un engin non identifié a explosé dans un supermarché à Saint-Pétersbourg. Le supermarché est situé dans le centre commercial Gigant Hall. 70 personnes ont été évacuées du bâtiment.

«Une explosion d'un engin non identifié a eu lieu dans le supermarché Perekriostok, 44 avenue Kondratievski», a déclaré à Sputnik une source des services d'urgence.

​La Garde nationale a été déployée sur place. Selon les informations de l'administration du quartier, neuf personnes ont été hospitalisées à la suite de la déflagration. Des médias locaux ont initalement fait état d'au moins trois blessés, dont un grièvement. L'engin explosif était présumément placé dans une consigne.

​Le service de presse du supermarché a déclaré que le magasin avait été fermé, les clients et le personnel évacués et que des agents des services spéciaux travaillaient sur place.

«Les enquêteurs vont vérifier toutes les versions possibles de ce qui s'est passé», a déclaré à Sputnik la porte-parole du Comité d'enquête, Svetlana Petrenko.

Une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre, a précisé Mme Petrenko devant les journalistes: «Après l'explosion d'un engin non identifié à Saint-Pétersbourg, une enquête a été initiée au titre de l'article 30 et de la partie 2 de l'article 105 du code pénal de la Fédération de Russie [tentative de meurtre de deux personnes ou plus par un moyen dangereux, ndlr].»

Le président du Comité, Alexandre Bastrykine, a envoyé des enquêteurs-criminologues expérimentés de Moscou pour faire la lumière sur les circonstances et les origines de la déflagration.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала