Syrie: les succès de l’armée ne feraient pas le jeu d’Israël

© Sputnik . Khaled Al-KhatebSyrie (image d'illustration)
Syrie (image d'illustration) - Sputnik France
Le succès de l’armée syrienne perturberait les plans d’Israël qui avait espéré contrôler le nord de la province de Quneitra par le biais de terroristes, a indiqué un général syrien à Sputnik.

Les autorités locales ont réussi à négocier, via des médiateurs, avec les terroristes leur entrée au programme de réconciliation et le cessez-le-feu dans les environs des villages syriens de Mugr al Mir et de Mazaria Beit Jinn, près de la frontière israélienne. Voilà un résultat des succès de l‘armée syrienne qui a repris le contrôle des points stratégiques.

Raqqa - Sputnik France
Damas passif face à Daech, selon la coalition internationale? La paille et la poutre…
À présent, l'ensemble de la partie sud-est de la province de Damas pourra être libéré des terroristes, a expliqué à Sputnik le général syrien Heitham Hassun, expert militaire stratégique. «Il était particulièrement important de prendre sous contrôle le nord de la province de Quneitra, que les Israéliens voulaient gouverner par le biais de terroristes. À présent, en occupant Mugr al Mir et Mazaria Beit Jinn, l'armée pourra réaliser une opération de libération de l'ensemble des régions contrôlées par les terroristes qui sont contiguës aux hauteurs du Golan occupées [par Israël]», a indiqué le général.

Selon lui, les habitants des villages contribuent par tous les moyens à l'avancée de l'armée syrienne, l'informant notamment de la disposition et du nombre de terroristes. Israël, pour sa part, remettrait des données de renseignement aux terroristes et leur fournirait des armes et parfois un tir d'appui.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала