Pétrolier iranien en feu: «aucun espoir de retrouver des survivants»

Il n’y a plus d’espoir de retrouver des survivants parmi les membres d’équipage du pétrolier iranien Sanchi en feu depuis une semaine en mer de Chine suite à une collision avec un navire céréalier hongkongais, rapporte le porte-parole de l’équipe de secours mise en place par Téhéran.

Le porte-parole de l'équipe de secours mise en place par l'Iran, Mohammad Rastad, a commenté pour la télévision d'État la situation avec le bateau-citerne iranien Sanchi ravagé par le feu depuis sa collision dimanche avec un cargo hongkongais au large de la côte est de la Chine.

«Il n'y a aucun espoir de retrouver des survivants parmi les membres d'équipage […]. Les deux tiers du pétrolier ont coulé, le feu s'est propagé et entoure totalement le navire, et on ne peut plus s'en approcher», a-t-il déclaré, cité par les médias.

Smoke and fire is seen from Panama-registered tanker SANCHI carrying Iranian oil after it collided with a Chinese freight ship in the East China Sea, in this still image taken from a January 7, 2018 video - Sputnik France
Le pétrolier iranien toujours en feu se déplace vers le Japon
Le pétrolier Sanchi, enregistré au Panama et exploité par la National Iranian Tanker Co (NITC), premier opérateur iranien de transport pétrolier maritime, a heurté le CF Crystal samedi, à quelque 160 milles nautiques au large des côtes de Shanghaï, avait annoncé dimanche le ministère chinois des Transports.

Des 32 membres d'équipage de Sanchi, dont 30 Iraniens et deux Bangladais, un seul corps a été retrouvé. Les 21 Chinois membres de l'équipage du CF Crystal ont été sauvés.

Si le pétrolier coule, il peut provoquer une catastrophe écologique majeure en mer de Chine orientale. D'après Associated Press, le bateau transporte un million de barils de pétrole.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала