NDDL: les zadistes annoncent la libération de la «route des chicanes»

© AP Photo / Mathieu PattierManifestation contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes
Manifestation contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes - Sputnik France
La libération d'une route, qui permet d'accéder à la Zad et qui est entravée de chicanes, a été entamée samedi, satisfaisant ainsi à l'exigence du gouvernement.

La Zad - Sputnik France
Comment Macron a désamorcé la bombe de l’évacuation de NDDL
Trois jours après l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, les opposants ont répondu favorablement à une exigence du gouvernement en annonçant la libération à partir de lundi d'une route d'accès à la Zad, la «zone d'aménagement différée», rebaptisée «zone à défendre», entravée de chicanes depuis cinq ans.

L'Acipa, association d'opposants institutionnels, a invité ses adhérents «à venir lundi 22 janvier, dès 10h au "Lama Faché" autour d'un café, pour reboucher les trous et enlever les chicanes», écrivent ces opposants dans un document intitulé «Invitation à chantier collectif sur la D281».

«Prendre cette décision, c'est sûr, n'a pas été facile et ce n'est pas seulement de gaité de cœur que nous voulons transformer cette route», a confié l'Acipa, ajoutant que «c'est parce que nous pensons un futur commun et avons confiance dans notre force collective que nous vous appelons à faire ce chantier entre "nous", sans la presse».

Notre-Dame-des-Landes - Sputnik France
NDDL: l’aéroport s’en va, les zadistes comptent bien rester (vidéo)
Pour l'association, «cette route était et restera un symbole de notre résistance commune, et c'est tous ensemble que nous mettons en œuvre son usage partagé, puisqu'il n'y aura pas d'aéroport». Elle a salué comme une formidable victoire et «un signe fort pour toutes les autres luttes» l'abandon du projet d'aéroport.
L'association met toutefois en garde contre d'éventuelles expulsions des occupants de la Zad, souligne l'AFP.

«Nous portons ceci collectivement, et collectivement nous pourrions revenir sur cette décision si des menaces d'expulsion venaient à se concrétiser, en refermant cette route et les autres traversant la Zad», écrit-elle.

La route des chicanes a été fermée en 2013 par les autorités. Elle a ensuite été obstruée par divers obstacles (pneus, épaves de véhicules, barricades en tous genres) et gardée quasiment en permanence depuis des cabanes et miradors. Sa libération fait débat depuis de longs mois au sein du mouvement anti-aéroport.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала