Le dénouement de l’affaire Zemmour enfin proche?

© AFP 2022 Bertrand GuayÉric Zemmour
Éric Zemmour - Sputnik France
La justice est revenue sur l’affaire Éric Zemmour, après ses propos tenus en 2014 sur les musulmans. Pourtant, bien que la condamnation ait été annulée, un nouveau procès a été ordonné contre le journaliste.

Reconnu coupable en seconde instance d'avoir tenu en octobre 2014 dans le journal italien Corriere della Serra des propos incitant à la haine envers les musulmans, le polémiste Éric Zemmour a vu mardi sa condamnation annulée par la Cour de Cassation. Cette juridiction a également ordonné la tenue d'un nouveau procès en appel pour provocation à la haine.

 

Dans un entretien donné au quotidien italien, le journaliste affirmait: «Il y a des millions de personnes qui vivent en France sans vouloir vivre à la française. Les musulmans ont leur propre Code civil: le Coran. Ils vivent entre eux, dans les périphéries. Les Français ont été obligés d'en partir».

En première instance, le tribunal avait condamné le polémiste à 3.000 euros d'amende. La cour d'appel avait confirmé en novembre 2016 toutes les dispositions du jugement, qui avait également condamné Éric Zemmour à verser des dommages et intérêts à plusieurs associations de lutte contre le racisme. Pourtant, Éric Zemmour avait formé un pourvoi en cassation.

Eric Zemmour - Sputnik France
Zemmour, apologiste du terrorisme ?
La plus haute juridiction judiciaire a estimé mardi que la cour d'appel n'avait pas suffisamment justifié sa décision, l'a annulée et a ordonné un nouveau procès devant la cour d'appel de Paris.

Dans un communiqué, cité par l'AFP, les avocats d'Éric Zemmour, Olivier Pardo et Laurence Dauxin-Nedelec, ont estimé que cette décision «est de nature à renforcer la liberté d'expression dont Éric Zemmour a le droit imprescriptible de bénéficier».

Éric Zemmour a été condamné pour provocation à la haine en juin dernier pour d'autres propos jugés islamophobes. Il avait aussi été condamné pour provocation à la discrimination raciale en 2011, après avoir déclaré à la télévision que «la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала