Rameau d'olivier: une frappe aérienne turque tue trois civils près d’Afrine

© AP Photo / Lefteris PitarakisAfrine
Afrine - Sputnik France
Une frappe aérienne turque contre un village au nord d’Afrine a coûté la vie à trois civils et en a blessé quatre autres, indique l'agence de presse Firat.

Des forces turques déployées au nord-est d'Afrine, en Syrie - Sputnik France
La Turquie affirme avoir tué plus de 500 «terroristes» à Afrine
Trois civils ont trouvé la mort et quatre autres ont été blessés dans une attaque aérienne turque contre le village de Gubele au nord d'Afrine, annonce l'agence de presse kurde Firat.

Des frappes aériennes ont aussi été effectuées contre le camp de réfugiés de Rubar. Selon des résidents du camp, certaines personnes y ont été blessées.

Dimanche, des combattants kurdes ont repoussé des attaques des miliciens de l'Armée syrienne libre (ASL) soutenus par les troupes turques contre les hauteurs stratégiques de Kastel Cindo au nord d'Afrine, à 65 km d'Alep.

Plus tôt dans la journée de dimanche, l'état-major turc a indiqué que les forces armées turques avaient tué 557 membres de «groupes terroristes» lors de l'opération Rameau d'olivier.

Ankara a lancé le 20 janvier dernier une opération contre les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD) à Afrine qui compte quelque 1,5 million de Kurdes et de réfugiés d'autres régions de Syrie. La Turquie considère toutes ces organisations comme terroristes. Des combattants de l'Armée syrienne libre y prennent également part.

Damas a fermement condamné les actions d'Ankara, rappelant qu'Afrine était une partie indissociable de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé toutes les parties à la retenue et a exhorté à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала