Bruxelles: l'UE refuse de soutenir le renforcement des sanctions antirusses

L'Union européenne a pris la décision de ne pas soutenir le renforcement des sanctions antirusses, a déclaré le Premier ministre belge Charles Michel.

People are pictured through a window at the European Parliament in Brussels October 1, 2014 - Sputnik France
Levée des sanctions antirusses: un projet de résolution présenté devant le Parlement belge
En dépit des divergences qui persistent dans les relations avec Moscou, l'Union européenne ne soutiendra pas le renforcement des sanctions visant la Fédération de Russie, a promis le chef du gouvernement belge Charles Michel à l'issue de négociations avec son homologue russe Dmitri Medvedev.

Selon lui, les sanctions ne constituent pas «un objectif en soi». L'UE et la Russie doivent régler leurs désaccords par le biais du dialogue afin de bâtir des relations stratégiques fructueuses, insiste le Premier ministre belge.

Sergueï Lavrov - Sputnik France
Moscou: certains États de l’UE utilisent le partenariat oriental pour nuire à la Russie
Les deux parties risquent de payer un prix lourd si elles n'arrivent pas à se présenter comme garants de la stabilité, a souligné Charles Michel.

Auparavant, le département US du Trésor a rendu publique une liste comprenant 114 personnalités du monde politique russe et 96 personnalités du monde des affaires.

Selon le département, la présence de ces personnes sur cette liste ne signifie pas qu'elles répondent aux critères pour être sanctionnées mais qu'elles y sont incluses en raison de leur statut et de leur proximité avec les autorités russes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала