Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Chine décrète un embargo contre la Corée du Nord sur des produits à usage militaire

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik France
S'abonner
La Chine a interdit les exportations vers la Corée du Nord de matériel susceptible de servir à la fabrication d’armes de destruction massive, appliquant ainsi la résolution 2575 du Conseil de sécurité de l’Onu.

Dans le cadre de l'application d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, Pékin a interdit les exportations vers la Corée du Nord de matériel et de technologies, susceptibles de servir à la fabrication d'armes de destruction massive, a rapporté dans un communiqué le ministère chinois du Commerce.

«Dans le cadre de l'application de la résolution 2575 du Conseil de sécurité de l'Onu, en conformité avec les articles 16 et 18 de la Loi sur le commerce extérieur, il est nécessaire de mettre fin aux exportations vers la Corée du Nord de matériaux à double usage ainsi que de technologies en lien avec la fabrication d'armes de destruction massive et les moyens de son acheminement. Il en est de même pour les matériaux à double usage pour les armes traditionnelles», apprend-on par le communiqué.

A TV screen shows pictures of U.S. President-elect Donald Trump, right, and North Korean leader Kim Jong Un, at the Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Thursday, Nov. 10, 2016 - Sputnik France
Pyongyang serait prêt à discuter de la dénucléarisation de la péninsule de Corée
L'interdiction entre en vigueur aujourd'hui même.

Trente-deux produits sont concernés par cette interdiction, a également précisé le ministère.

La Corée du Nord a fait part aux États-Unis de son empressement de discuter de la dénucléarisation de la péninsule, a écrit le dimanche 8 avril l'agence Reuters, se référant à un fonctionnaire américain.

Pyongyang - Sputnik France
Séoul précise une condition de la visite du Président Moon Jae-in en Corée du Nord
D'après la source, Pyongyang est prêt à discuter de cette question lors de la prochaine rencontre entre son dirigeant, Kim Jong-un, et le Président américain, Donald Trump.

C'est la première fois que la Corée du Nord déclare directement aux États-Unis son intention de négocier la dénucléarisation de la péninsule coréenne.
Plus tôt, le chef d'État américain avait confirmé à son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, envisager de rencontrer Kim Jong-un d'ici fin mai.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала