Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Cela fait peur de savoir que le monde se trouve aux mains de tels personnages»

© Sputnik . Ekaterina Chesnokova / Aller dans la banque de photosMaría Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères
María Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
S'abonner
Réagissant aux déclarations de Nikki Haley, ambassadrice américaine aux Nations unies, qui s'est plainte du manque de soutien aux USA à l'Onu, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a indiqué que cela faisait «peur de savoir que le monde se trouve aux mains de tels personnages».

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a commenté les déclarations de l'ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, qui a affirmé qu'un faible soutien à son pays au sein de l'organisation était inacceptable vu que Washington verse d'importantes cotisations au budget de l'Onu.

«Nikki Haley, membre de la direction politique des États-Unis, a avoué que son pays achetait la solidarité internationale et que la fidélité avait un prix. Cela fait peur de savoir que le monde se trouve aux mains de tels personnages», a écrit Maria Zakharova sur sa page Facebook.

Elle a rappelé dans ce contexte que la dette des États-Unis envers le budget régulier des Nations unies se montait à presque un milliard de dollars en 2018.

Nikki Haley avait précédemment souligné que Washington contribuait à hauteur de 22% au budget de l'organisation, soit plus que les trois pays donateurs suivants ensemble. Toutefois, les autres pays votent à l'Onu comme les États-Unis dans seulement le tiers des cas. Selon Nikki Haley, c'est une réaction inacceptable aux investissements américains.

Swiss President Johann Schneider-Ammann addresses the United Nations General Assembly in the Manhattan borough of New York, U.S. September 20, 2016. - Sputnik France
Washington compose la liste des pays qui ne le soutiennent pas à l’Onu
Washington a dressé la liste des pays qui votent à l'Assemblée générale en conformité avec sa position et de ceux qui, dans la plupart des cas, s'élèvent contre l'opinion des USA. Selon un rapport diffusé par le département d'État américain, l'Assemblée générale a examiné l'année dernière 93 projets de résolution. Dans 31% des cas, la plupart des pays membres de l'Assemblée générale ont voté comme les USA, soit 10% de moins qu'en 2016. De tels rapports sont publiés par le département d'État depuis 34 ans.

Parmi les dix pays qui, lors du vote, se sont souvent alignés sur les USA, figurent Israël, la Micronésie, le Canada, les Îles Marshall, l'Australie, le Royaume-Uni, la France, les Palaos, l'Ukraine et la Tchéquie. À l'autre bout de la liste se situent le Zimbabwe, le Burundi, l'Iran, la Syrie, le Venezuela, la Corée du Nord, le Turkménistan, Cuba, la Bolivie et l'Afrique du Sud.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала