Tirs à Gaza: des milliers d’Islandais appellent à boycotter l’Eurovision 2019 en Israël

© AP Photo / Armando FrancaNetta Barzilai
Netta Barzilai - Sputnik France
Alors que le pays de l'artiste ayant remporté la victoire à l’Eurovision a le privilège d'accueillir l'édition suivante de ce concours international, des milliers d’Islandais se prononcent contre sa tenue en Israël, avançant comme argument les récents tirs de soldats israéliens sur des manifestants dans la bande de Gaza.

Au moins 21.000 habitants de l'Islande (environ 5% de la population) ont demandé au radiodiffuseur public national RUV de renoncer à participer à l'Eurovision 2019, qui aura lieu en Israël, annonce la chaîne de télévision suédoise SVT.

Jérusalem - Sputnik France
Eurovision 2019 à Jérusalem? Netanyahu s’attire les foudres de Twitter
La justification apportée à cet appel à été les tirs des soldats israéliens contre des manifestants dans la bande de Gaza.

Parmi les signataires de la pétition figurent Paul Oscar, ancien membre du concours national islandais Eurovision 1997, et Dadi Freyr, qui s'est hissé à la 2ème place lors des qualifications de l'année dernière pour la compétition nationale.

Jérusalem - Sputnik France
La Palestine rappelle ses ambassadeurs dans plusieurs pays d'Europe centrale
Selon la télévision suédoise, la gestion du radiodiffuseur RUV a indiqué qu'aucune décision n'avait encore été prise, mais que la situation en Israël pourrait l'influencer.

Netta Barzilai a remporté la victoire à l'Eurovision 2018 après avoir interprété la chanson Toy. Selon les règles de l'Eurovision, le pays de l'artiste ayant remporté la victoire a le privilège d'accueillir l'édition suivante de ce concours international. Le Premier ministre du pays a déjà indiqué que le prochain concours de l'Eurovision aurait lieu à Jérusalem.

Israël se trouve dernièrement au cœur de polémiques animées. Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière israélienne.

Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала