Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Rencontre à Sotchi: de quoi Poutine et Merkel ont-ils parlé? (vidéo)

© Sputnik . Mikhail Klimentyev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et Merkel
Vladimir Poutine et Merkel - Sputnik France
S'abonner
Vladimir Poutine reçoit vendredi la chancelière allemande Angela Merkel dans la station balnéaire russe de Sotchi pour parler Iran, Syrie et Ukraine.

Vladimir Poutine reçoit vendredi la chancelière allemande Angela Merkel dans la station balnéaire russe de Sotchi pour leur premier tête-à-tête depuis un an.

Lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel, Poutine a assuré vouloir poursuivre le transit de gaz via l'Ukraine.

«Après le lancement de Nord Stream 2, l'arrêt du transit de gaz via l'Ukraine n'est pas envisagé. Les livraisons se poursuivront si elles s'avèrent fondées et opportunes pour les acteurs économiques», a déclaré le Président russe à Angela Merkel, qui a demandé de son côté des «garanties» en ce sens pour Kiev.

«Nous avons toujours vu ce projet comme exclusivement économique et nous l'avons toujours tenu en dehors de tout processus politique», a affirmé M. Poutine.

Le président Vladimir Poutine a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel - Sputnik France
En vrai gentleman, Poutine réserve un accueil spécial à Merkel
Quant au processus politique en Ukraine, le Président russe a déclaré que les accords de Minsk constituaient l'unique base pour le règlement du conflit dans le Donbass. 

«On a abordé la situation en Ukraine. Selon l'avis mutuel, les accords de Minsk restent la base non-alternative du règlement» a rappelé le Présidant russe.Lors des pourparlers entre Vladimir Poutine et Angela Merkel, a également été évoqué le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire.

Selon Mme Merkel, l'Europe essaie d'obtenir un maintien de l'Iran dans cet accord.

«Du point de vue de l'Europe, en tant qu'Européens, nous menons nos contacts avec l'Iran, nous en parlons, pour que l'Iran reste fidèle à cet accord», a annoncé la chancelière allemande.

Outre les sujets évoqués ci-dessus, les deux chefs d'État ont également discuté de la situation en Syrie, de l'affaire Skripal, ainsi que de l'arrestation à Kiev du journaliste Kirill Vychinski.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала